Afrique: Sénégal-Egypte, mardi à 17h30 - Des " Lions " revanchards débarquent au pays

Le Sénégalais Sadio Mané et l'Egyptien Mohamed Salah
28 Mars 2022

Les " Lions " ont encore envie d'aller à la Coupe du monde et ils vont se donner les moyens de battre l'Égypte et d'y aller. Ce sont des joueurs revanchards qui ont débarqué, samedi dernier, à l'Aéroport international Blaise Diagne de Diass avec " une balle dans les pattes ".

C'est demain, mardi, que se joue, au Stade Abdoulaye Wade de Diamniadio, la deuxième manche des barrages pour la qualification à la Coupe du monde entre le Sénégal et l'Égypte. Cela après le match perdu au Caire. Mais le coach Aliou Cissé estime que Sadio Mané et les siens sont des compétiteurs habitués aux matches couperets.

" J'ai l'impression que ce stade international du Caire ne nous fait que des buts gags. Car c'est la 2ème fois qu'on prend ce genre de but, après celui encaissé contre l'Algérie en finale de la Can 2019. La balle qui tape le filet et rentre ; là aussi c'est pareil contre l'Égypte avec ce but contre notre camp. On était venu pour faire un bon résultat et on prend ce but matinal ", s'est désolé Aliou Cissé après le match joué, vendredi dernier, au Caire. Maintenant, les " Lions " sont contraints de marquer deux buts sans en prendre un. Et avec la blessure (adducteurs) contractée par son défenseur Abdou Diallo lors de la première manche des barrages jouée au Caire, le sélectionneur sénégalais devra revoir sa stratégie défensive lors du match de demain. Néanmoins, Aliou Cissé estime que le Sénégal a encore les moyens de battre cette équipe égyptienne à Dakar. " J'ai des compétiteurs et mes joueurs ont envie d'aller à la Coupe du monde. Il y aura un match décisif à Diamniadio, car rien n'est gagné, rien n'est acquis non plus ", a-t-il déclaré.

En somme, les " Lions " joueront leur va-tout dans ce match en se mettant dans la tête qu'ils ont perdu une bataille, mais pas la guerre. Et dans ce cadre, ils devront avoir les nerfs solides, rentrer très tôt dans le match face à un adversaire qui tient pour le moment le bon bout.

Ce duel entre le champion d'Afrique en titre et le vice-champion ne sera pas pour les enfants de cœur et le Sénégal voudra bien démarrer sa prestation dans ce nouveau stade avec une qualification à la Coupe du monde.

Aliou Cissé appelle à une mobilisation générale

Les " Lions " du Sénégal préparent avec toute la sérénité requise la manche retour des barrages de la Coupe du monde contre les " Pharaons " d'Égypte. Battus un but à zéro sur un but contre son camp, les poulains d'Aliou Cissé sont déjà dans une optique de victoire pour la qualification à la Coupe du monde " Qatar 2022 ".

Sitôt terminé, sitôt rentrés. Tel peut se résumer le voyage de l'équipe du Sénégal en Égypte où les " Lions " affrontaient les " Pharaons " pour la manche aller des barrages. Après un vol de 6h en provenance du Caire, les joueurs sénégalais sont arrivés samedi dernier à Dakar en fin de matinée pour rejoindre aussitôt leur hôtel situé à quelques encablures du stade Me Abdoulaye Wade où se disputera le match retour demain mardi (17h). Ils se sont même entrainés légèrement (séance de décrassage ensuite de vidéo à l'hôtel) l'après-midi (huis-clos) samedi dernier sur le nouveau terrain annexe de Diamniadio.

En somme, le Sénégal veut prendre sa revanche sur l'Égypte et il compte mettre tous les atouts de son côté avec principalement une mobilisation générale dans le stade qui va abriter le premier match officiel des " Lions ". Le sélectionneur Aliou Cissé a, d'ailleurs, donné le ton dès sa descente d'avion, samedi, en exhortant les supporters à faire du stade Me Abdoulaye Wade un chaudron, un antre imprenable. En clair, une ambiance de feu doit régner dans le stade qui doit être plein à craquer pour la revanche. " On aura besoin de nos supporters. Parce que de la même façon, le peuple sénégalais a envie de voir que cette équipe rayonne, se donne à fond. Nous aussi, on leur rend la pression. Nous attendons tous nos supporters. Les Égyptiens ont réussi à remplir leur stade, à nous de prouver que nous pouvons le faire ", a déclaré Aliou Cissé. Plus loin, il estime que le public sénégalais devrait adopter la culture des supporters des équipes maghrébines pour réussir le défi de l'ambiance dans le stade Me Abdoulaye-Wade. En fait, c'est un appel à l'élan national que le sélectionneur sénégalais fait à l'endroit de ses compatriotes.

" Il faut que le public soit plus près de son équipe, comme cela se fait au niveau des pays du Maghreb. J'espère que demain ceux qui seront en costume laisseront la place à ceux qui portent des maillots. Nous voulons voir les couleurs vert, jaune et rouge sur les gradins. Je lance un appel à tous les supporters pour venir pousser les Lions ", a lancé Aliou Cissé. À signaler que l'équipe d'Égypte devait arriver, hier, dans la soirée pour défendre son précieux but acquis au Caire vendredi dernier.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.