Afrique: Le continent tient ses cinq représentants pour le Qatar

FIFA world cup trophy.

Les barrages qualificatifs à la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ pour la zone Afrique, se sont achevés ce mardi avec la tenue des matches retour.

Le Sénégal, champion d'Afrique, sera la tête d'affiche des cinq représentants africains qui participeront à la Coupe du Monde aux côtés du Maroc, du Ghana, de la Tunisie et du Cameroun.

Tous les résultats ci-dessous:

Nigeria 1-1 Ghana (1-1 score cumulé)

Le Ghana s'est qualifié pour sa quatrième Coupe du monde après avoir devancé le Nigeria sur la règle des buts à l'extérieur après un match nul 1-1 à Abuja. Les deux équipes ont fait match nul 0-0 lors du match aller à Kumasi la semaine dernière et avant le match retour, les Ghanéens n'avaient besoin que d'un match nul avec score pour progresser.

Et c'est exactement ce qu'ils ont fait en se qualifiant pour la Coupe du monde après avoir raté l'édition de 2018 en Russie. Pour le Nigeria, c'est la première fois qu'il manquera la Coupe du monde depuis 2006.

Le capitaine ghanéen Thomas Partey a donné au Ghana une avance à la 11e minute avant que William Troost Ekong n'égalise pour les Super Eagles à la 22e minute.

Partey a ouvert le score sur un tir au bord de la surface que le gardien Francis Uzoho n'a pu arrêter donnant ainsi une bonne entame aux visiteurs.

Le Nigeria s'est battu pour obtenir l'égalisation et ils l'ont fait à la 22e minute grâce à un penalty accordé avec l'aide de la VAR.

L'attaquant nigérian Ademola Lookman a été pris en sandwich à l'intérieur de la surface par Dennis Odoi et Ekong. Il s'est avancé pour marquer et remettre le Nigeria en course.

Les Super Eagles pensaient avoir pris la tête à la 34e minute, mais Victor Osimhen a été signalé hors-jeu et la décision a été confirmée par la VAR.

En seconde période, le Ghana a réussi à faire face à la pression du Nigeria jusqu'au coup de sifflet final.

Sénégal 1-0 Égypte (1-1 au total, 3-1 aux tirs au but)

Pour la deuxième fois en autant de mois, le Sénégal a devancé l'Egypte aux tirs au but. Après avoir battu les Pharaons aux tirs au but pour décrocher leur premier titre en Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies, les Lions de la Teranga ont réédité l'exploit ce mardi, cette fois pour s'assurer une place en Coupe du Monde.

Une fois de plus, c'est Sadio Mane qui a marqué le tir au but décisif pour une troisième qualification des Lions en phase finale de Coupe du monde seniors.

Lors des tirs au but, les deux équipes ont raté leurs deux premiers coups de pied. Kalidou Koulibaly a frappé la barre transversale pour le Sénégal avant que Saliou Ciss ne voit son tir stoppé par le gardien égyptien.

De l'autre côté, Mohamed Salah a tiré en force au-dessus de la barre tandis qu'Ahmed Mostafa "Zizo" a très largement manqué le cadre.

Ismaila Sarr a marqué le troisième tir pour les Sénégalais, Ahmed El Solia a répondu pour l'Egypte. Bamba Dieng a ensuite marqué le quatrième et ils ont reçu un énorme coup de pouce quand Edouard Mendy a stoppé le tir de Mostafa Mohamed.

Comme à Yaoundé, le 6 février dernier, c'était à Mane de marquer le but décisif, et l'attaquant de Liverpool ne s'est pas manqué.

Dans le temps réglementaire, le Sénégal avait marqué à la quatrième minute, à peu près au même moment où l'Égypte avait marqué au match aller. Boulaye Dia a profité d'un cafouillage pour s'illustrer et égaliser sur les deux matchs.

Le score est resté à 1-0 jusqu'à la fin des 90 minutes et 30 minutes supplémentaires, ce qui a amené l'arbitre de la rencontre à décider de la série des tirs au but.

Maroc 4-1 RD Congo (5-2 score cumulé)

Les Lions de l'Atlas étaient en pleine forme contre les Congolais au Stade Mohamed V de Casablanca, s'imposant 4-1 dans la soirée et 5-2 au total pour disputer leur sixième participation à la Coupe du monde.

Azzedine Ounahi a marqué un doublé, Tarik Tissoudali et Achraf Hakimi ont marqué chacun leur but pour assurer la qualification de leur équipe, Ben Malango sauvant l'honneur pour la RD Congo.

Ounahi a ouvert la marque à la 21e minute d'un tir de l'extérieur de la surface, donnant à l'équipe locale un avantage.

Le match a connu un long arrêt après une blessure à la tête du gardien marocain Yassine Bounou mais à la reprise, l'équipe locale a continué à dominer.

Ils ont doublé la mise dans la septième des 12 minutes supplémentaires lorsque Tissoudali a récupéré le ballon à l'entrée de la surface, a pénétré et a fait preuve d'un grand sang-froid pour marquer.

En seconde période, il a fallu neuf minutes au Maroc avant la reprise pour porter le score à 3-0, Ounahi complétant son doublé après avoir récupéré la passe de Tissoudali dans la surface congolaise.

Hakimi a ensuite marqué le 4e but à la 69e minute scellant la victoire marocaine.

Sur son ancien terrain de jeu, l'ancien attaquant du Raja Club Athletic Ben Malango a marqué le seul but de la RD Congo.

Algérie 1-2 Cameroun (2-2 au total)

Karl Toko Ekambi a peut-être marqué le but le plus important de sa carrière ce mardi à la quatrième minute du temps additionnel pour assurer la victoire et la qualification en Coupe du monde de la FIFA au Cameroun aux dépens de l'Algérie 2-1 à Blida.

Les deux équipes ont joué sur un score cumulé de 2-2, mais le Cameroun s'est qualifié pour le Qatar selon la règle des buts à l'extérieur.

L'Algérie a marqué à deux minutes de la fin quand Ahmed Touba a repris le corner de Rachid Ghezzal, mais les Lions indomptables ont eu le dernier mot, Ekambi a balayé le ballon à l'intérieur de la surface après une déviation de Michael Ngadeu.

C'était comme si le ciel tombait sur la tête de l'Algérie avec son entraîneur Djamel Belmadi s'écroulant sur le gazon après le coup de sifflet s'étant rendu compte d'être passé tout proche d'une qualification en coupe du monde.

C'est le Cameroun qui a ouvert le score grâce à son capitaine Maxime Choupo Moting. Les Lions Indomptables ont gardé leur avantage jusqu'à la fin de la rencontre.

L'Algérie a eu des occasions d'égaliser et la meilleure d'entre elles est tombée sur Youcef Belaïli. Sur un contre, Islam Silimani a récupéré le ballon et servi Bellaili sur un plateau d'argent mais le milieu de terrain a tiré largement au-dessus.

Dans le temps additionnel, l'Algérie pensait avoir marqué le but de la qualification lorsque Slimani a marqué sur un centre.

Les célébrations de l'Algérie ont été écourtées par la VAR, l'attaquant algérien s'étant aidé de la main.

Andre Onana a réalisé deux arrêts brillants contre Belaïli à bout portant et une grosse frappe de Youcef Attal à distance.

Ailleurs, la Tunisie a complété la liste des cinq équipes africaines au Qatar malgré un match nul 0-0 contre le Mali à domicile. La victoire 1-0 qu'ils ont remportée à Bamako la semaine dernière s'est avérée vitale, alors que les Aigles de Carthage se sont envolés pour leur sixième participation à la Coupe du monde.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X