Guinée: Détention de Dr Ibrahima Kassory et cie - "C'est très douloureux de se retrouver en prison mais... ", dixit Dr Makalé Traoré

Trimballé hier à la maison centrale de Conakry par la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières CRIEF, l'ancien premier ministre, en compagnie de trois (3) anciens dignitaires d'Alpha Condé, ont déjà passé leur première nuit en prison.

Ils sont poursuivis pour détournement de deniers publics, le blanchiment d'argent, la fuite des capitaux.

Sur ce sujet, Dr Makalé Traoré dit être préoccupée par cette arrestation de l'ancien patron du parti GPT et cie, mais reconnaît tout de même que beaucoup de pillages ont été constatés en Guinée.

"Il est très douloureux de se retrouver en prison mais il y a quelque chose de très important. Notre pays a connu des moments de pillages qui ont été constatés. Maintenant, il faut que la justice soit observée et qu'elle donne la noblesse à la démarche lors des débats. Quant aux gens qui sont en prison, je pense que l'État est très fort pour empêcher tout citoyen de sortir sur le territoire guinéen. On peut les garder si possible à la maison et qu'ils soient sous contrôle judiciaire. Je ne veux pas me prononcer sur ce que la justice veut mais je suis sur le fait que les procédures judiciaires soient observées ", a indiqué Dr Makalé Traoré.

Dans cette poursuite enclenchée depuis la mise en place de la CRIEF, d'autres anciens ministres du régime déchu comme Sanassy Bantama Sow, Tibou Kamara, Ibrahima Kalil Kaba et Rémy Lamah seront également situés sur leur sort dès ce vendredi, pour rejoindre ou pas le groupe d'Ibrahima Kassory Fofana.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X