Guinée: Enseignement Supérieur - La circulation des Bus Universitaire annoncée pour ce lundi dans le "Grand Conakry"

C'est une annonce faite ce samedi, 09 avril 2022 par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de l'Innovation et de la Recherche Scientifique (MESIRS). C'était à l'occasion du lancement officiel de la cérémonie phase pilote du projet, tenue dans les locaux de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication ISIC de Kountia.

Devant des représentants des universités publiques et privés du pays, des étudiants et hommes de médias, le Chef de cabinet de ce département a indiqué que de ces 25 bus de 30 places chacun, 11 reviennent au "Grand Conakry" qui renferme la Capitale guinéenne, Dubréka et Coyah, 13 pour l'intérieur du pays et 1 bus en stationnement qui servira de relai en cas d'éventuelle nécessité. C'est un combat de longue haleine menés par les étudiants qui a finalement abouti. Le lundi, 07 mars 2022, ce département que dirige Dr Diaka Sidibé, a abrité sur initiative présidentielle, une cérémonie de remise de ces bus offert par le Gouvernement de la transition, à sa tête Colonel Mamadi Doumbouya. Après réception, les parties prenantes publiques comme privées, se sont retrouvées afin de statuer sur la portée dudit projet et l'orientation de ces engins afin de prendre en compte les enjeux liés de nos jours à la question de la mobilité des étudiants.

" Il a été question aujourd'hui à l'ISIC de lancer officiellement ce lundi, 11 avril 2O22 dans le "Grand Conakry", ce projet pilote des 25 bus. Les prochains jours, va suivre l'étape de l'intérieur du pays. Il a aussi été question de bien faire comprendre aux autres que, compte tenu du nombre de ces bus, des paramètres techniques prenant en compte les plus de 85.000 étudiants sur toute l'étendue du territoire nationale, qu'ils (bus) ne viendront pour résoudre dans leur globalité, tous les problèmes liés au transport spécifique des étudiants. Mais, nous comprenons avec des étudiants, que c'est un excellent début et c'est quelque chose d'inédit pour notre pays. Nous avons tout de même évoqué que le fonctionnement se fasse sur deux (2) axes : celle de la tarification et du trajet. En terme de trajet, il a été expliqué qu'un travail a déjà été fait par rapport à la géolocalisation de nos institutions d'enseignements supérieurs. Ceci a abouti à la proposition des différents trajets qui sont soumis à la phase pilote et qui sont sujets à réajustement comme les horaires et les fréquentations.

Au niveau des tarifs, il a été retenu après les débat, de faire en sorte que l'équité soit prise en compte dans ce projet. C'est-à-dire, quelqu'un peut-être à 100 mètres, à 2 ou 3 km, puisque tout le monde ne peut avoir les mêmes réalités, mais que chacun ait l'obligation morale et intrinsèque d'être solidaire envers ses collègues. Nous avons donc décidé sur toute l'étendue du territoire de fixer un montant de 3.500 fg pour un trajet unique, quel que soit où vous descendez pour cette phase pilote ", a fait savoir au nom de la ministre, M. Thierno Hamidou Bah, Chef de cabinet dudit Ministère.

Ce lancement a été marqué par une série de questions de compréhension soulevés par des étudiants de l'ISIC. En réponse, le Chef de cabinet en tant qu'autorités de gestion, a tenu à rassurer que la responsabilité les incombe pour voir comment relier tous ces paramètres. C'est-à-dire, veiller au respect des consignes afin d'aboutir à travers la société "COBALCI", recrutée à cet effet, à une gestion saine tenant compte des procédures de passation de marchés. L'objectif recherché dans ce projet, est l'adéquation entre le besoin social qui revient aux étudiants et la rentabilité pour l'entreprise, selon Pr Djenabou Barry, Directrice générale de l'ISIC. L'important pour elle, est d'encourager ce type d'initiative, qui ne demande pas un gros profit comme les autres sociétés de transport, mais qui au contraire, va plutôt aider les apprenants du supérieur.

" Du point de vu innovation, je dirai que l'ISIC vient d'avoir un contrat avec le ministère de l'enseignement supérieur, qui consiste à relayer des informations sur l'exécution de ce projet et je pense que nous pouvons le faire à travers nos différentes plateformes de communication. Vous avez, vous étudiants d'ici, l'obligation d'être les messagers des autres institutions d'enseignements supérieurs publics et privés du pays. Notre institution est donc devenue une interface dans la réussite de ce projet pilote ", a-t-elle dit. Prenant part à ce lancement officiel, Mamadou Oumar Barry, président des étudiants, s'est dit ravis de voir un combat qu'il a tant mené avec ses pairs se concrétiser.

" C'est quelque chose que j'ai promise pendant que je battais campagne pour être élu à ce poste. Ces bus vont résoudre nos problèmes qui se posent en termes de déplacement. Par rapport au montant fixé pour le transport, je pense que nous ne pouvons que nous contenter de ça et voir l'évolution des choses, puisqu'on a annoncé la mise en place d'un comité de suivi à laquelle nous serons membres. Nous allons donc suivre de très près pour en cas d'éventuels manquements. De là, nous allons sensibiliser nos amis étudiants pour l'utilisation correcte, parce que ces bus sont pour eux ". Des hommes de médias sont exhortés à réexpliquer aux bénéficiaires, ce qui a été dit lors de ce lancement afin de cultiver en eux, l'esprit de solidarité par rapport à la gestion de ces bus. D'où le choix porté sur l'ISIC, Institut Supérieur de l'Information et de la Communication pour abriter ladite cérémonie de lancement.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.