Afrique de l'Ouest: Système financier décentralisés de l'Umoa - L'encours des crédits s'est accru de 22,3% en 2021

L'encours des crédits des Système financier décentralisés (Sfd) de l'Umoa s'est accru de 356.056,5 millions de FCFA (+22,3%) à fin décembre 2021 par rapport à son niveau à fin décembre 2020 pour se situer à 1.953.462,2 millions de FCFA. Cette amélioration intervient dans un contexte marqué par la reprise progressive des activités qui avaient été impactées par la crise sanitaire (Covid-19).

Selon la Bceao, la hausse est observée en Côte d'Ivoire (+106.349,6 millions de FCFA, soit +27,6%), au Togo (+63.611,2 millions de FCFA, soit +34,2%), au Burkina (+54.927,4 millions de FCFA, soit +23,4%), au Bénin (+52.985,3 millions de FCFA, soit +35,4%), au Mali (+44.334,4 millions de FCFA, soit +31,9%) et au Sénégal (+40.675,4 millions de FCFA, soit +8,5%).

Toutefois, une diminution a été notée au Niger (-6.818,4 millions de FCFA, soit -25,2%) et en Guinée-Bissau (-8,4 millions de FCFA, soit -12,1%). Une part de 51,8% de l'ensemble des concours accordés par les SFD représente les crédits à court terme. Les prêts à moyen et long termes constituent respectivement 31,7% et 16,5% sur la période sous revue.

La clientèle masculine des Sfd a bénéficié de 53,6% des crédits. La clientèle féminine et les groupements bénéficient respectivement de 21,5% et 24,9% des financements. L'encours moyen des financements des SFD par membre a augmenté de 5,5% pour se situer à 114.898 FCFA à fin décembre 2021 contre 108.893 FCFA l'an dernier.

Pour l'ensemble du secteur de la micro finance, l'encours des crédits octroyés représente 7,1% de celui des établissements de crédit de l'Union, fait savoir enfin la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest dans un rapport publié ce mois d'avril et intitulé " Situation de la micro finance dans l'Umoa au 31 décembre 2021 ".

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X