Sénégal: BRVM - Les indices consolident leur embellie en fin de semaine

Les deux indices de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM)ont, à l'issue de la séance de cotation du 29 avril 2022, consolidé leur embellie entamée le mercredi 27 avril 2022.

L'indice BRVM Composite a ainsi enregistré une hausse de 0,31% (contre 0,16% la veille) à 220,25 point contre 219,58 points précédemment.

De son côté, l'indice BRVM 10 a gagné 0,55% (après 0,33% la veille) à 168,63 points contre 167,70 points le 27 avril 2022.

La valeur totale des transactions s'est établie à 1,815 milliards de FCFA contre 3,329 milliards de FCFA le 27 avril 2022.

Pour sa part, la capitalisation boursière du marché des actions a enregistré une hausse de 20,231 milliards à 6629,955 milliards de FCFA contre 6609,724 milliards de FCFA le 27 avril 2022.

Quant à celle du marché obligataire, elle a également enregistré une hausse de 9,9 milliards à 7730,312 milliards de FCFA contre 7729,952 milliards de FCFA la veille.

Le top 5 des plus fortes hausses de cours est occupé par les titres Nestlé Côte d'Ivoire (plus 7,48% à 7 755 FCFA), SODECI Côte d'Ivoire (plus 7,36% à 4 885 FCFA), Palm Côte d'Ivoire (plus 7,32% à 12 100 FCFA), Bernabé Côte d'Ivoire (plus 4,32% à 2 295FCFA) et Total Côte d'Ivoire (plus 3,03% à 2 380 FCFA).

Le Flop 5 des plus fortes baisses de cours est occupé respectivement par les titres SETAO Côte d'Ivoire (moins 7,48% à 1 485 FCFA), Tractafric Motors Côte d'Ivoire (moins 7,41% à 4 250 FCFA), SMB Côte d'Ivoire (moins 3,14% à 7 550 FCFA), BOA Mali (moins 2,99% à 1 300 FCFA) et Solibra Côte d'Ivoire (moins 2,97% à 155 000 FCFA).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X