Seychelles: La Seychelles Trading Company réduit le prix des produits essentiels afin de réduire le coût de la vie

Supermaché au Seychelles

La Seychelles Trading Company (STC), un importateur appartenant à l'État, réduira à compter du 1er mai les prix de 82 articles phares achetés par les familles dans le but de réduire le coût de la vie dans le pays.

La révision des prix intervient après que le conseil des ministres eut demandé à l'entreprise de prendre les mesures nécessaires pour réduire le coût de la vie dans la nation insulaire.

Le président du conseil d'administration de la STC, Imtiaz Umarji, a récemment déclaré aux journalistes que la révision des prix était attendue depuis longtemps.

"Nous avons réalisé que la subvention que STC accordait sur des produits essentiels tels que l'huile profitait aux grandes entreprises et pas nécessairement aux habitants des Seychelles qui en ont vraiment besoin", a-t-il déclaré.

M. Umarji a ajouté que c'est la raison pour laquelle les grandes entreprises préfèrent acheter ces produits à STC plutôt que de les importer et de payer le prix réel sur le marché international.

En plus de ne pas atteindre la population ciblée, STC dit également qu'il faisait une perte en subventionnant les 14 articles de la catégorie 1.

En conséquence, STC augmentera les prix de 12 des 14 articles de la liste essentielle.

Le PDG a révélé que STC avait ajouté de nouveaux articles à la liste des commodités essentielles " car un ménage n'utilise pas que des lentilles, du riz et les autres articles de la catégorie 1".

La dernière fois que l'entreprise a examiné les prix de la catégorie 1 de 14 articles essentiels, c'était en 2012.

Selon Mme. Bistoquet, en raison de la révision des prix, une famille de quatre personnes qui dépenserait 3554,90 SCR (232 $) paiera désormais 191,25 SCR (13,2 $) de moins pour la même liste de courses.

La STC a également pour mandat d'importer des oignons et des pommes de terre - deux produits saisonniers - et ces prix n'ont pas été affectés lors du dernier examen.

Pendant ce temps, dans le but de maintenir le prix des produits de base comme le pain à un coût abordable, le prix de la farine restera le même.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X