Ile Maurice: Faux pilote - Le suspect s'est procuré l'uniforme quand il travaillait à Dubaï

Se serait-il inspiré du film Catch me if you can,produit par Steven Spielberg et sorti en 2002. Ou encore de l'acteur Leonardo Di Caprio jouant le rôle de l'imposteur Frank WilliamAbagnale Jr, Franco-americain qui, dans les années 60, est passé maître dans l'art de l'escroquerie en se fabriquant de multiples identités, dont celle de pilote de ligne, et figurant sur les listes du Federal Bureau of Investigation comme l'un des dix individus les plus recherchés des États-Unis? Allez savoir mais toujours est-il que Rahul Goolaup, 29 ans, plus connu comme Avish, s'est fait passer pour un pilote pour piéger ses victimes. Il y a eu plusieurs plaintes faites contre lui à la police lorsque les personnes ont réalisé qu'elles se sont fait berner.

Avish Goolaup a ainsi escroqué plusieurs personnes à travers l'île en se faisant passer pour un pilote d'Air Austral. Mais son manège a pris fin le vendredi 22 avril lors d'une opération menée par les policiers Adhin, Supanee, Jogee, Jayram, Potiah, Allat, la Woman Police Constable Phillipe de la Criminal Investigation Division de Grand-Baie, qui étaient dirigés par l'inspecteur Thakoor. Une opération placée sous le commandement du surintendant Gukhool. C'est dans une villa de la région qu'il a été arrêté. Un uniforme de pilote, des relevés bancaires et des tampons ont aussi été saisis.

Lors de son interrogatoire, il n'a pas nié les faits. "Mo servi sa iniform-la pou kouyonn dimounn pou gagn kas é sa bank statement-la inn fabriké", a confié Avish Goolaup aux enquêteurs. Il s'est procuré cet uniforme de pilote alors qu'il travaillait au Front office d'un hôtel à Dubai en 2015. Avish Goolaup avait, dans le passé, suivi des cours pour devenir pilote. Mais il n'a pas réussi. Il s'est alors inventé une identité de pilote.

Convaincu qu'il avait affaire à un pilote

Parmi les plaignants tombés dans le piège du suspect, il y a un barman de 27 ans, habitant Cap-Malheureux. Le 23 mars dernier, il a remis Rs 72 000 à Rahul Goolaup, qui était venu le rencontrer, vêtu de son uniforme de pilote, dans un pub à Grand-Baie. Avish Goolaup avait proposé à ce dernier de lui obtenir un billet pour la France en passant par Dubaï surEmirates Airlines et un séjour à l'hôtel, le tout pour ce tarif. Le jeune homme était convaincu qu'il avait affaire à un pilote. "Mo ti zwenn li dans enn bar an zanvie. Linn dir moi li enn Reunionnais. Li dir li kapav fer gagn biye bomarse. Monn krwar vremem li enn pilot parski ena kout, li ti pe vinn ar so linz", relate l'habitant de Cap Malheureux. Mais le pot-aux-roses a été découvert lorsqu'il a décidé de vérifier le numéro de billet d'avion que lui a fourni Avish Goolaup sur le site d'Emirates. Il n'y avait rien à son nom et lorsqu'il a appelé les hôtels mentionnés sur le document en Pdf qu'il avait reçu sur son cellulaire, il a appris qu'il n'y avait aucune réservation à son nom non plus. Et lorsqu'il a téléphoné à Avish Goolaup pour tirer les choses au clair, celui-ci est resté injoignable.

Avish Goolaup était à fond dans son personnage de pilote. Il utilisait l'argent escroqué pour séjourner dans des hôtels et des villas. Il réservait dans ces lieux et débarquait avec sa valise. Pour que cela fasse plus vrai, il surveillait des sites aériens et regardait les vols, qui venaient d'atterrir dans l'île.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X