Afrique Centrale: Félix Tshisekedi et Salva Kir veulent " stabiliser les villes frontalières "

Arrivé depuis ce dimanche à Juba, capitale du Soudan du Sud, le Chef de l'État, Félix Tshisekedi s'est entretenu, en tête-à-tête avec son homologue soudanais Salva Kiir au sujet des hydrocarbures,de l'embargo sur les armes qui frappe le Soudan du Sud.

Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a été reçu en tête-à-tête dimanche 8 mai à Juba, capitale du Sud Soudan par son homologue Salva Kir. Au cours de cette rencontre de près de 3 heures, ils ont échangé notamment sur les moyens de stabiliser les villes frontalières.

" Il était donc normal que les deux chefs d'Etat puisse se pencher sur les moyens et les mécanismes de pouvoir stabiliser la frontière commune ainsi que les villes frontalières ", a rapporté à Radio Okapi le mandataire spécial du Chef de l'Etat, Serge Tshibangu, qui a conduit l'équipe des précurseurs à Juba samedi.

La rencontre entre les deux Chefs d'Etat congolais et Sud soudanais s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre les deux pays voisins qui partagent une longue frontière de près de 650 Kilomètres.

Après Jurba, le Chef de l'Etat s'est rendu à Abijan, où il va participer à la Cop 15 sur le climat.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X