Sénégal: Ziguinchor / Préparation de "l'après Macky" - Robert Sagna et le Rsd/Tds portent la réflexion

Fortement mobilisés hier, les militants du Rsd/Tds portent déjà la réflexion sur " l'après Macky Sall ". Si Macky Sall ne se présente pas en 2024, que deviendra le Rsd/Tds? Que deviendra l'Apr? Que deviendra Benno? Trois questions au centre d'un conclave tenu à Ziguinchor par les partisans de Robert Sagna qui reconnait que sa formation politique est en perte de vitesse.

" Le poids du Rsd/Tds a baissé, aujourd'hui nous sommes dans une position de faiblesse qui rend difficile le plaidoyer pour avoir des postes de responsabilité", reconnait le président du parti Rassemblement socialiste et démocratique Rsd/Tds Robert Sagna qui présidait hier, dimanche, une rencontre des militants de sa formation politique hà Ziguinchor. Il tient toutefois à préciser qu'il y a quelques années, Rsd/Tds était fort, comme en atteste la place occupée par son parti lors des élections de 2000. Aujourd'hui, nous sommes noyés dans Benno. La manière dont Benno est géré nous a pénalisé", martèle-t-il . Se battre pour exister ; c'est ce que plaide l'ancien ministre d'Etat sous le régime socialiste qui est d'avis que son parti s'est noyé dans Benno Bokk Yakaar.

"Quand on voit les résultats des élections en faveur de Macky Sall ici, à Ziguinchor, on baisse la tête et on est mal placé pour aller faire des revendications de postes. Moi, j'ai honte", a déclaré Robert Sagna qui agite une panoplie de questions. " Si Macky Sall ne se présente pas en 2024 que va devenir l'Apr ? Que va devenir Benno Bokk Yakaar ? Que va devenir le Rsd/Tds ? Quelle sera notre place dans deux ans au plus tard? ", s'interroge l'ancien maire de Ziguinchor qui se penche déjà sur l'après Macky Sall.

Pour le patron du Rsd, s'il y a quelque chose à faire, c'est de rebondir pour fortifier le parti. Il exhorte ses militants à pousser la réflexion : " Cette assemblée qui va siéger dans deux mois, que va-t-elle devenir si Macky Sall n'est plus président ? Et si celui qui remplace Macky Sall n'est pas un homme de Macky, que deviendra cette assemblée ? " Des hypothèses soulevées par l'ancien ministre.

Autre question soulevée, la restructuration du parti : " Il faut que notre parti soit restructuré d'ici la fin de l'année. Réorganiser le parti de la base au sommet, et moi y compris. Je fais partie des hommes à renouveler, je ne suis pas éternel; je suis âgé", lance Robert Sagna qui a profité de ce conclave pour dévoiler le mode de choix des candidats de Benno pour les prochaines législatives.

" Cette année, le Président de Benno ne s'est pas appuyé sur les partis pour le choix des candidats. Ce sont les missionnaires politiques récemment envoyés par le chef de l'Etat à l'intérieur du pays qui feront des suggestions et des propositions pour le choix des candidats. Aucune liste parallèle ne sera tolérée ", a tenu à préciser le Coordonnateur du Groupe de recherche pour la paix en Casamance (Grpc) resté toutefois aphone sur la question de la paix en Casamance.

WordPress:

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X