Togo: Attaque meurtrière à la frontière Togo-Burkina

Affrontements à Lomé le 22 août 2012
11 Mai 2022

Une attaque terroriste aurait fait 8 morts dans le canton de Kondjouaré, frontière entre le Togo et le Burkina Faso, dans la nuit de mardi à mercredi, selon les premières informations reçues.

Les victimes seraient des militaires stationnés dans dans la zone, justement pour prévenir des actions terroristes.

Des éléments terroristes, estimés à 60, ont conduit une attaque complexe sur le poste opérationnel avancé de Kpinkankandi.

Au cours de l'attaque les renforts qui faisaient mouvement sur la zone des combats auraient sauté sur un IED (engin explosif improvisé).

Le bilan provisoire fait état de 8 soldats tués, 13 blessés, un véhicule blindé type Mamba endommagé et une jeep brûlée.

La région est sous la menace des djihadistes qui contrôlent plus de 50% du territoire burkinabé.

El-Qaëda et Daech ont choisi de faire de l'Afrique, du Sahel en particulier, et maintenant de manière croissante le Golfe de Guinée, une priorité de leur stratégie d'expansion.

Le Togo fait face à sa deuxième attaque en quelques mois.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X