Soudan: Lancement des pourparlers indirects sur la crise soudanaise

La réunion ,qui comprenait l'organe de direction des Forces de liberté et de changement -l'Accord national et le mécanisme tripartite, a eu lieu Jeudi matin au siège de la mission d'UNITAMS à Khartoum dans une série de discussions indirectes pourparlers pour les parties soudanaises afin de trouver des solutions à la crise politique dans le pays.

La réunion a discuté des questions de procédure, des partis, des sujets et autres, qui représentent les fondements nécessaires pour parvenir à un accord national entre toutes les différentes forces politiques et civiles de toutes les régions du Soudan, sans exclure aucune partie.

Le mécanisme a soumis un certain nombre de questions à la délégation de leadership pour la liberté et le changement -le consensus national pour y répondre conformément à sa vision de la résolution de la crise, où la leadership pour la liberté et le changement a confirmé qu'elle soutenait le dialogue et le consensus national global, indiquant qu'elle traitera sérieusement et de manière responsable l'initiative du mécanisme tripartite d'empêcher la répétition de la domination de tout groupe non élu sur les Soudanais et leur volonté.

Les questions soulevées par le mécanisme et d'autres seront remises à l'organe de direction pour qu'il exprime bientôt sa vision à leur sujet.

Parmi les questions abordées le Conseil souverain, le gouvernement, le mécanisme d'élection du Premier ministre, le Conseil législatif, le pouvoir judiciaire, les commissions, le programme du gouvernement, l'achèvement de la paix et les questions liées aux racines de la crise.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X