Afrique: Déclaration du mécanisme tripartite sur le lancement des pourparlers indirects soudano-soudanais

Khartoum — Le mécanisme tripartite représenté par l'Union africaine, l'IGAD et la MINUATS a publié une déclaration sur le lancement des pourparlers indirects soudano-soudanais.

Le communiqué indiquait : Les débats indirects soudano-soudanais, qui sont faunicilités par l'Union africaine, l'IGAD et l'UNITAMIS, ont commencé leur travaux jeudi , ils comprenaient des sessidébats indirons séparées, qui ont commencé par une réon matinale avec les Forces de la Déclaration de liberté et de changement - la Charte de l'Accord National - suivie d'une autre réunion avec les Forces de la Déclaration de liberté et de changement - le Conseil central - et une troisième et réunion finale qui comprenait le Parti unioniste démocrate d'origine.

Les représentants du mécanisme tripartite facilitant les travaux de ces pourparlers ont exprimé leur optimisme quant à l'avancement des pourparlers. Compte tenu de l'atmosphère positive qui a entouré les discussions d'aujourd'hui, exprimant leur espoir que ces pourparlers faciliteront l'accord des parties soudanaises sur une formule qui met un fin de la crise politique actuelle.

Bien que le mécanisme tripartite reconnaisse les mesures importantes qui ont été prises, il continue de souligner l'importance de créer un environnement propice, et par tous les moyens disponibles, pour le succès des pourparlers.

Comme annoncé par le Mécanisme au début de la semaine dernière, ces entretiens se déroulent actuellement de manière indirecte.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X