Congo-Kinshasa: Tanganyika - Une dizaine de morts enregistrés dans une attaque de la milice twa

Une dizaine de personnes ont trouvé la mort et huit autres sont blessées, ce jeudi 12 mai, dans une attaque de la milice twa aux villages Katibili et Mala (Tanganyika).

Le ministre provincial de l'Intérieur du Tanganyika, Dieudonné Kamona, attribue ce drame aux miliciens d'un certain seigneur de guerre Bitonto.

" Notre province est une province post-conflit. La situation reste encore fragile. Il faut l'apport de tout un chacun pour nous amener à la bonne cohabitation ", lance-t-il.

Les personnes blessées sont admises à l'Hôpital général pour des soins appropriés.

Du coup, le mouvement des populations est observé dans la zone vers la ville de Kalemie, laissant derrière eux des villages vidés.

Un habitant parmi tant d'autres, témoigne de la dégradation de la situation sécuritaire aux villages Katibili, Katolo et Mala :

" Nous avons tous fui. Je viens de perdre deux membres de ma famille. Il n'y aura pas d'enterrement pour toutes ces victimes ".

Ces attaques attribuées aux Twa surviennent une semaine après que le député John Banza a appelé le gouvernement à pacifier l'axe Kalemie-Nyemba et Kalemie-Bandera, en proie à l'insécurité.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X