Tchad: " Ce n'est pas nous qui retardons les négociations" répondent les politico-militaires à Baba Laddé

Au Tchad, la cinquantaine de mouvements politico-militaires tchadiens qui sont en train de négocier avec le pouvoir de transition depuis maintenant deux mois à Doha au Qatar réagissent aux accusations de l'ex-rebelle Baba Laddé.

Baba Laddé, aujourd'hui haut cadre au ministère tchadien de la sécurité, estime que les politico-militaires sont les seuls responsables du report du dialogue national inclusif et de la prolongation de la transition qui va en découler selon lui. Il l'expliquait sur RFI vendredi matin.

Les politico-militaires dénoncent à leur tour dans un communiqué rendu public hier vendredi à Doha, une tentative de la junte militaire au pouvoir de se défausser. Le président du FPRN et du groupe Rome, le colonel Adoum Yacoub, a été joint par Esdras Ndikumana, de la rédaction Afrique.

" Le gouvernement et le comité militaire cherchent des prétextes pour prolonger la période de transition comme ils en ont toujours rêvé... quand à ce monsieur (Baba Laddé NDLR) qui veut nous faire porter la responsabilité de cette prolongation, nous comprenons, il est dans son rôle en tant qu'agent du gouvernement, de la junte mais nous ne sommes (pas) responsables de quelque prolongation que ce soit de la période de transition, ni responsables des retards à Doha... "

Nous n'avons toujours pas eu les réponses satisfaisantes du gouvernement qui nous permettraient d'aller au dialogue national inclusif, conclut le colonel Adoum Yacoub.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X