Afrique de l'Ouest: Un 'compromis respectable' au Mali

14 Mai 2022
analyse

Un envoyé spécial du secrétaire général de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) a été reçu vendredi par le président Faure Gnassingbé.

Un envoyé spécial du secrétaire général de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) a été reçu vendredi par le président Faure Gnassingbé.

'Le secrétaire général de l'OCI souhaite que Faure Gnassingbé mette tout son génie de diplomatie au service de la paix afin que nous puissions trouver des solutions consensuelles dans les différentes crises que nous connaissons dans la sous-région', a indiqué Nassirou Bako-Arifari.

Les crises sont identifiées. Il s'agit du Mali, de la Guinée et du Burkina.

Après le Togo, l'OCI veut tenter une médiation à Bamako et convaincre les putschistes de rendre le pouvoir aux civils dans les plus brefs délais.

Le même Nassirou Bako-Arifari, a rencontré jeudi Assimi Goïta, président de la transition au Mali.

'L'OCI est à la recherche d"un compromis respectable de la dignité et la souveraineté du peuple malien', a-t-il déclaré.

Les militaires maliens comptent sur le Togo, l'OCI pour convaincre la Cédéao de lever les sanctions et de plaider leur cause auprès de la communauté internationale.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X