Madagascar: Ambohimanandray - Un employé de la Justice terrorise un quartier

Le comportement d'un employé de la Justice résidant à Ambohimanandray dans le 6ème Arrondissement de la Commune urbaine d'Antananarivo est à l'origine des plaintes des habitants de ce quartier. D'après les témoignages, cet individu aurait malmené les autres résidents.

Le fonctionnaire se servait notamment de son statut professionnel pour terroriser ses voisins. Pour se faire respecter, il n'hésitait pas à violenter tous ceux qui tentaient de s'opposer à ses ordres. En agissant ainsi, il prétendait ne rien craindre et prétendait pouvoir exercer son autorité en tant que personnel de la Justice. Son altercation avec un couple, dans la nuit du 6 mai dernier, a indigné les habitants de ce quartier. Le couple, locataire depuis le 27 avril 2022 d'une habitation appartenant à cet employé de la Justice, aurait enduré l'arrogance de cet homme vendredi dernier vers 19 heures 30. Une arrogance qui s'est transformée en agression physique contre l'époux, un ressortissant étranger.

Après être rentré en fin de journée, le couple n'a pas pu ouvrir la porte de son domicile parce qu'elle aurait été fermée par le propriétaire. Stupéfaits, ils ont tenté de l'ouvrir, mais sans résultat. Leurs voisins leur ont donc conseillé d'appeler le propriétaire, ce dernier résidant dans la même enceinte, afin de lui demander des explications quant à la situation. L'employé de Justice est ensuite sorti de chez lui avec un couteau à la main et s'est adressé à ses locataires en hurlant.

Surpris, le mari a tenté de lui expliquer la situation qui l'avait obligé à l'appeler, mais le propriétaire des lieux a refusé de l'écouter et l'a soudainement agressé. Durant l'altercation, le ressortissant étranger a été blessé au niveau du bras. Tout cela s'est déroulé sous les yeux des habitants du quartier qui se sont rassemblés autour de cette altercation qui semble être la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Raison pour laquelle ils lancent un appel aux autorités compétentes afin de prendre en considération cette situation.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X