Sénégal: Le président Sall rappelle l'importance des infrastructures

Dakar — Le président de la République, Macky Sall, a rappelé, samedi, l'importance des infrastructures dans le développement du continent africain.

"Le développement de l'Afrique ne se fera pas sans des infrastructures de base indispensables à l'émergence. Nous l'avons vu souvent, la différence entre pays développés et pays en développement, c'est l'infrastructure",a-t-il dit.

Macky Sall intervenait lors de la Conférence économique Dakar 2022 axée sur le thème "L'Afrique partenaire leader".

"Quand vous êtes dans un pays développé, ce qui vous marque à l'arrivée, ce sont les autoroutes, les ponts, les échangeurs, les trains", a t-il souligné.

"Dans les pays en développement, c'est la route cahoteuse, les pistes. C'est cela qu'il faut d'abord régler, en Afrique. La question des infrastructures. Il faut la régler sans complexe. C'est ce que nous tentons de faire ici, au Sénégal", a déclaré le président Sall.

La construction d'infrastructures modernes de dernière génération va attirer les investissements privés dans le transport , l'énergie ,etc, ; a t-il indiqué.

Macky Sall a aussi invité les pays du continent à s'engager dans la transition énergétique au vu des potentialités du continent.

Il a estimé que l'absence d'électricité dans certaines localités du continent est "impertinente et illogique".

Abordant la question du financement des économies africaines, Macky Sall relève que "le vrai enjeu" n'est "plus de dire comment augmenter l'aide publique au développement".

Selon lui, "ce débat a quasiment disparu en Afrique. On ne parle plus d'aide, parce qu'on n'y croit plus. De toute façon, on n'y croit pas".

"L'aide ne peut développer aucun pays. Il faut absolument que nous parlions de comment mettre en synergie nos actions pour que le financement de l'économie africaine soit un financement juste qui profite et à l'Afrique et à ses partenaires, y compris par des partenariats mutuellement bénéfiques", a plaidé le président sénégalais.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X