Afrique: Le Royaume-Uni, après accord, commence à envoyer des migrants et demandeurs d'asile au Rwanda

Le mois dernier, la ministre britannique de l'Intérieur, Priti Patel, a signé, à Kigali, au Rwanda, un accord pour dissuader les traversées illégales de la Manche. Aujourd'hui, le programme est mis en place avec des premiers envois de migrants. Le Premier ministre britannique a affirmé, dans une interview au Daily Mail samedi 14 mai, que 50 migrants arrivés illégalement sur le territoire vont être envoyés au Rwanda.

Malgré les critiques, le Royaume-Uni se prépare à enclencher son nouveau programme d'immigration qui consiste à envoyer des dizaines de milliers de demandeurs d'asile à 5 000 km de là, au Rwanda.

Cet accord libellé " partenariat de développement économique " a été signé entre Londres et Kigali, le mois d'avril dernier, afin que les migrants et demandeurs d'asile au Royaume-Uni soient envoyés dans des camps, le temps que leur dossier soit traité.

Dans le cadre de ce programme de 120 millions de livres sterling (soit 142 millions d'euros), les personnes considérées comme étant entrées illégalement au Royaume-Uni seront envoyées vers le pays d'Afrique de l'Est où elles sont encouragées à demander le droit de s'y installer.

Ce projet a suscité des réactions scandalisées de la part d'associations de défense des droits de l'homme et même de certains députés conservateurs. En effet, ce projet contredit la Convention de Genève pour les réfugiés, pourtant signée par Royaume-Uni.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X