Afrique: CAN 2023 - Maurice repêchée en qualifications à la place de Sao Tomé

Maurice disputera finalement la phase de groupes des qualifications pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations (CAN 2023). Les Mauriciens remplacent Sao Tomé et Principe dans le groupe A. En tour préliminaire, face au Club M, les Santoméens ont aligné un joueur qui n'aurait pas respecté le protocole anti-Covid.

L'équipe de Maurice n'a peut-être pas gagné sur le terrain, en tour préliminaire des qualifications pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations (CAN 2023). Mais la Mauritius Football Association (MFA), elle, a remporté une bataille juridique face à son homologue de Sao Tomé et Principe.

La MFA a en effet annoncé ce 15 mai 2022 que sa sélection fanion disputera la phase de groupes des qualifications pour la CAN 2023 : " Suite à la réclamation faite par la MFA auprès de la Confédération africaine de football (CAF) concernant l'éligibilité du joueur Dos Anjos de Sao Tomé, l'instance du football africain a retenu les arguments de la partie mauricienne. Ainsi Sao Tomé se voit infliger une amende de 10,000 dollars et qui plus est, la CAF accorde un score de 3 à 0 en faveur de Maurice pour le match aller face à Sao Tomé. Au combiné, le Club M l'emporte 6 à 3 et se qualifie donc. "

Une affirmation confirmée à rfi.fr par la CAF.

L'expérimenté attaquant Leal Dos Anjos n'aurait pas respecté le protocole anti-Covid lors du match aller, remporté 1-0 par les lusophones. Résultat, les Verde-Amarelos se retrouvent éjectés d'un groupe A qui comprend le Nigeria, la Sierra Leone et la Guinée-Bissau. En juin, ce sont donc les Mauriciens qui joueront donc contre les Bissau-Guinéens et les Nigérians.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X