Afrique de l'Ouest: Concours en accréditation d'Afrique de l'Ouest - Mahamadi SEBOGO des Editions Sidwaya, lauréat

La Ie édition du concours en accréditation de l'Afrique de l'Ouest, organisée par le Système ouest-africain d'accréditation (SOAC), a livré son verdict, le vendredi 13 mai 2022, à Abidjan en République de Côte D'Ivoire, en marge de la cérémonie de présentation du certificat de reconnaissance internationale de cette organisation communautaire. Mahamadi Sebogo des Editions Sidwaya a été, le lauréat de la catégorie " journaliste ".

La presse burkinabè, à travers " Les Editions Sidwaya ", a une fois de plus été honorée à l'échelle sous régionale. En effet, le journaliste Mahamadi Sebogo du desk " économie et finance " du journal de tous les Burkinabè , Sidwaya, est le lauréat, dans la catégorie " journaliste ", de la Ie édition du concours en accréditation de l'Afrique de l'Ouest, dénommée : " Concours d'écriture pour la conformité par l'accréditation ", organisé par le Système ouest-africain d'accréditation (SOAC). Il a reçu son prix, le vendredi 13 mai 2022, à Abidjan, en République de Côte D'Ivoire, à l'issue de la proclamation des résultats, organisée en marge de la cérémonie de présentation du certificat de reconnaissance internationale du SOAC.

Le concours était ouvert aux journalistes des 8 pays membres de l'UEMOA. Dans la catégorie " étudiants ", le sacre est revenu à Rosalie Dibor Diene de l'Ecole supérieure de journalisme, des métiers de l'internet et de la communication (Ejicom) de Dakar au Sénégal. Cette catégorie s'adresse aux étudiants des écoles de commerce, de journalisme, etc. Pour chaque lauréat, le prix est composé d'un ordinaire de bureau, d'une bourse de formation en ligne et d'un abonnement zoom d'une année. Selon le représentant-résident et directeur général du SOAC, Marcel Gbaguidi, l'objectif de ce prix est de permettre aux journalistes de mettre en exergue l'importance de l'accréditation pour la compétitivité de nos économies, mais aussi pour la santé et la sécurité de nos populations.

" Pour mieux informer les populations pour qu'elles comprennent ce que nous faisons, la presse est indispensable. C'est ainsi qu'avec nos partenaires comme l'ONUDI, nous avons lancé ce prix, à la suite d'autres comme le prix UEMOA de la qualité, le prix CEDEAO de la qualité ", a-t-il précisé. Malgré la technicité et la complexité du sujet, les journalistes et les étudiants s'y sont mis, a-t-il poursuivi. La prochaine édition du prix qui s'appelle désormais Calzadilla- Kouassi, est prévue pour 2023.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X