Congo-Kinshasa: Sud-Kivu - Le HCR remet des médicaments à deux zones de santé d'Uvira et Ruzizi

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a remis, mardi 17 mai, un lot important de médicaments et des intrants médicaux à deux zones de santé, Uvira et plaine de la Ruzizi, ainsi qu'à d'autres structures médicales locales qui prennent en charge les soins de santé des réfugiés burundais.

La cérémonie s'est déroulée au bureau de la zone de santé d'Uvira en présence du partenaire du HCR en charge du volet santé AIDES et de bénéficiaires ciblés.

D'après le HCR, ils sont estimés à 40 mille réfugiés burundais repartis entre Uvira et Fizi.

Cette donation est constituée de certains équipements de réanimation, de matériels de protection individuelle ainsi que de médicaments essentiels. L'objectif est d'aider et de soutenir les zones de santé dans leur riposte aux épidémies, y compris à la COVID-19.

L'un des bénéficiaires de cette donation, le médecin chef de zone de santé d'Uvira, Dr Panzu Nimi a fait savoir que près de 2 500 réfugiés burundais urbains sont confrontés aux mêmes pathologies que la population résidente d'Uvira :

" Les réfugiés sont parmi nous depuis longtemps. Ils se sont adaptés à ce que nous appelons l'épidémiologie de notre zone de santé, notamment le paludisme ou la malaria, les infections respiratoires aigües, mais aussi les maladies diarrhéiques. Et la pandémie de la COVID-19 qui rode parmi nous. Voilà pourquoi nous devons être outillés pour faire face à toutes ces maladies-là cette fois-ci avec cette donation que nous venons de recevoir ".

La cheffe de projet de l'ONG nationale Actions et interventions pour le développement et l'encadrement social (AIDES), partenaire du HCR dans le volet santé, Agnès Nlongo, a reconnu quelques difficultés rencontrées encore par les bénéficiaires de cette donation.

Toutefois, elle a promis de voler, tant soit peu, à leur secours pour résoudre notamment le problème de soins de santé primaire des personnes réfugiées.

Présent à cette cérémonie, le coordonnateur médical de la sous délégation du HCR venue de Goma, Dr Marcel Lumbala, a souligné que dans le cadre de sa stratégie médicale, le HCR a intégré les personnes réfugiées dans le système national congolais.

Cet organisme onusien, le HCR, renforce les capacités des structures d'accueil et de prise en charge des réfugiés, notamment dans les zones de santé de Fizi, Nundu, Uvira et Ruzizi ainsi que les structures sanitaires Nazareno et Kilomoni.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X