Afrique: Télécoms - Le Sénégal héberge le 1er système de communication O3b mPOWER de la SES

Le Centre des Télécommunications par Satellite de Gandoul assurait, depuis son inauguration le 5 avril 1972, par le premier président sénégalais Leopold Sédar Senghor, les fonctions de centre de transmission internationale de téléphonie et de données, de centre de communication par satellite en Afrique, de centre télévisuel international.

Ce rôle de premier plan dans le secteur des télécommunications, au service de l'Afrique, le Sénégal continuera de le jouer, a assuré hier le directeur général, de la Sonatel. " Le Groupe Sonatel, comme par le passé, en sera la locomotive, ou plutôt l'un des moteurs de la fusée. ", a ajouté Sékou Dramé qui s'exprimait à l'occasion de cérémonie de célébration du cinquantenaire de la station terrienne de communication de Gandoul et de la pose de la première pierre du Mémorial qui sera érigé sur le site.

Sékou Dramé confie, dans la foulée, que conscient des innovations que procurent les technologies satellitaires, et nourri par l'ambition de l'Etat du Sénégal décrite dans la stratégie SN2025, le Groupe Sonatel, avec l'appui de son partenaire stratégique Orange, s'est inscrit dans un projet de renouveau du site de Gandoul.

Dans le cadre de cette perspective de repositionnement du Téléport de Gandoul, Sonatel a accueilli au mois de février dernier la Société Européenne des Satellites (SES) comme premier client. Coïncidence heureuse, car selon la Sonatel, SES qui incarne le leadership dans ce domaine, en tant que premier fournisseur de services de télécommunications par satellites au monde, a choisi le Sénégal comme porte d'entrée de l'Afrique pour sa constellation initiale de onze satellites de haute performance, à un moment où le Sénégal préside l'Union Africaine.

Après un appel d'offres international lancé, le Dg de Sonatel informe que l'entreprise Société européenne des satellites (SES) a sélectionné Gandoul pour abriter la première passerelle du système de communication par satellite en orbite terrestre moyenne (MEO) de nouvelle génération, O3b mPOWER.

Au Téléport Sonatel de Gandoul, SES a déployé une passerelle (gateway) "O3b mPOWER", la première en Afrique pour soutenir les fonctions dites TT&C (Telemetry, Tracking & Command) de la flotte O3b mPOWER. "O3b", en anglais Other 3 billions, fait référence à l'ambition de SES de connecter au Web les 3 milliards d'habitants des pays émergents.

Le système de communication O3b mPOWER comprend une constellation initiale de onze satellites de haute performance, un logiciel intelligent et une infrastructure au sol étendue. La constellation satellitaire O3b mPOWER de plusieurs térabits de capacité et son infrastructure terrestre automatisée peuvent générer des milliers de faisceaux dynamiques pour délivrer aux clients des services de connectivité à des débits de plusieurs gigabits par seconde et à faible latence sans précédent en Afrique.

" Nous sommes très heureux de devoir assurer pour SES, pour une durée de 15 ans, l'hébergement et la maintenance de sa station de contrôle. ", a fait savoir l'actuel directeur général de Sonatel.

Derrière ce partenariat entre 2 entreprises, ajoute M. Dramé, nous célébrons aussi un symbole, celui de l'Europe, qui choisit le Sénégal comme porte d'entrée en Afrique pour une constellation de satellites, à un moment où le Sénégal préside l'Union Africaine.

" Nous invitons toutes entreprises du secteur spatial à rejoindre ce bijou technologique qu'est Gandoul, pour qu'ensemble nous accompagnions résolument l'accélération de la transformation numérique de nos Sociétés. Nous le ferons aux bénéfices de nos clients lointains. Et nous le ferons en veillant à ce que cela soit aussi au bénéfice des populations qui nous accueillent. ", confie M. Dramé.

Un projet Village prévu à Gandoul

Ainsi, dit-il, conformément à notre politique de mécénat, la Fondation Sonatel va réaliser un projet Village ici à Gandoul. Ce projet, explique le Dg de Soantel, le 7e du genre au Sénégal, prévoit la réhabilitation d'une école, la construction d'un dahra équipé, la construction d'un poste de santé totalement équipé avec un logement pour le personnel de santé et l'installation d'un nouveau point d'eau.

Ces infrastructures, souligne Sékou Dramé, contribueront à améliorer le cadre de vie des habitants de Gandoul. Il a remercié enfin, chaleureusement, Orange et SES pour leur importante contribution à ce projet village.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X