Sénégal: BRVM - Baisse de plus de 263 milliards de FCFA de la capitalisation des actions en trois jours de cotation

En trois jours de cotation, la capitalisation boursière du marché des actions de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), a enregistré des baisses cumulées de 263,195 milliards de FCFA.

Pour cette journée du 18 mai 2022, cette capitalisation a connu une baissé de 43,724 milliards à 6284,953 milliards de FCFA contre 6328,677 milliards de FCFA la veille. Ce repli vient rejoindre ceux du lundi et mardi 16 et 17 mai d'un montant total de 219,471 milliards de FCFA.

La capitalisation du marché des actions paie ainsi un lourd tribut à la mauvaise passe des indices. La journée du 18 mai 2022 n'échappe pas à la tendance observée ces deux derniers jours avec un indice composite qui cède 0,69% à 208,79 points contre 210,24 points la veille. Pour sa part, l'indice BRVM 10 a enregistré une baisse de 0,63% à 161,89 points contre 162,92 points la veille.

Quant à la capitalisation du marché obligataire, elle affiche une hausse de 189,443 milliards à 7847,139 milliards de FCFA contre 7657,696 milliards de FCFA la veille. Concernant la valeur des transactions, elle est également en hausse, s'établissant à 1,808 milliard de FCFA contre 700,110 millions de FCFA la veille.

Le top 5 des plus fortes hausses de cours est occupé par les titres Bernabé Côte d'Ivoire (plus 6,89% à 2 250 FCFA), SETAO Côte d'Ivoire (plus 5,70% à 1 670 FCFA), BOA Sénégal (plus 4,26% à 2 450 FCFA), Compagnie Ivoirienne d'électricité Côte d'Ivoire (plus 4,17% à 2 250 FCFA) et Filtisac Côte d'Ivoire (plus 3,20% à 1290 FCFA).

Le Flop 5 des plus fortes baisses de cours est occupé respectivement par les titres CFAO Côte d'Ivoire (moins 6,99% à 865 FCFA), Servair Abidjan Côte d'Ivoire (moins 5,29% à 1 610 FCFA), SAFCA Côte d'Ivoire (moins 4,76% à 1 000 FCFA), NEI CEDA Côte d'Ivoire (moins 4,58% à 625 FCFA) et SAPH Côte d'Ivoire (moins 4,00% à 6 000 FCFA).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X