Angola: Le FACRA dispose de plus d'un milliard de Kz pour stimuler l'économie

Ndalatando (Angola) — Le Fonds actif de capital-risque dispose de 1,3 milliard de kwanzas pour financer des projets économiques durables, dans le but de stimuler l'économie nationale, a informé le coordinateur de la commission de gestion, Teodoro de Jesus Poulson.

S'adressant à la presse mercredi à Ndalatando, à l'issue d'une réunion de clarification avec les agents économiques, il a indiqué que le financement est destiné aux agents formels et informels, à travers le Programme de Restructuration de l'Economie Informelle (PREI).

Le FACRA dispose d'une limite de financement de microcrédits pouvant aller jusqu'à sept millions de kwanzas, destinés aux activités de transformation alimentaire, de logistique et de distribution de produits agroalimentaires, de pêche, de recyclage des déchets solides urbains, de production culturelle et artistique, de développement de logiciels et d'autres services dans l'agro-négoce.

Le fonds vise à créer une économie robuste et durable, ainsi que des emplois. Il a également pour but de stimuler le développement des provinces grâce à la fourniture d'un excellent service pour le progrès et le bien-être de la population.

Teodoro de Jesus Poulson a exhorté les agents économiques de la province de Cuanza Norte à présenter des projets viables à financer.

La province de Cuanza Norte, selon le gestionnaire, est l'un des districts les moins favorisés du pays, avec onze projets financés.

Pour renverser cette réalité, a expliqué Teodoro Poulson, les agences de Microcrédit qui travaillent avec le FACRA (Kixi-Crédito et Coopera FAZ) travailleront pendant un certain temps dans la province pour identifier des projets viables afin de tirer parti de l'économie locale.

Il a souligné que l'agro-négoce est l'un des secteurs de l'économie qui bénéficient le plus du financement du FACRA.

Depuis 2020, le FACRA a déjà financé 2,85 projets, évalués à 2 milliards 700 millions de kwanzas.

Dans la province de Cuanza Norte, 3 108 citoyens qui exercent une activité économique informelle bénéficient déjà d'une formation dans le cadre du PREI et attendent un financement pour renforcer leur entreprise.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X