Guinée: Absence de Morlaye Sylla et cie en équipe nationale - Titi Camara dénonce et condamne l'injustice de Kaba Diawara

Nous assistons à un tollé depuis la publication d'hier de la liste des 23 joueurs par Kaba Diawara, ancien attaquant Guinéen. Avec seulement un seul joueur local, ce choix du sélectionneur de l'équipe nationale fait sujet de critiques acerbes dans le rang des professionnels du ballon rond notamment les anciens footballeurs du pays.

Ce jeudi, 19 mai 2022 dans l'émission des Grandes Gueules, Aboubacar Titi Camara, ancien joueur et ancien ministre des sports, n'a pas manqué de s'insurger contre le manager du Syli national.

Cet ancien gloire dit n'avoir pas compris qu'un joueur talentueux comme Morlaye Sylla, qui après avoir terminé avec plus 20 matches au compte du championnat national ne puisse être récompensé par Kaba Diawara qui a avancé des arguments qui pour ne tiennent pas.

" Ce que je déplore, c'est le fait que quand on prend cette sélection des 23 joueurs, il n'y a qu'un joueur local qui a été retenu. Lorsque j'entends l'argument du sélecteur sur le cas de Morlaye Sylla qui est le meilleur du championnat guinéen, ça me dérange et ça dérange tout le monde le fait qu'il n'a pas été sélectionné. C'est cette injustice là que moi je condamne. On ne peut pas se baser sur les difficultés du jeunes. C'est de l'encourager plutôt, parce qu'il mérite. Pour moi, lorsque vous finissez le championnat national avec plus de 20 matchs, la récompense c'est de jouer pour l'équipe nationale.

Mais aujourd'hui quand on voit cette liste, il n'y a que des joueurs qui sont en Europe. Je ne suis pas contre que les binationaux viennent, mais il est important pour nous Africains que nous donnons la chance à nos jeunes, les former afin qu'ils puissent dignement représenter leurs pays", a laissé entendre Aboubacar Titi Camara.

Pour lui, l'équipe nationale n'a pas besoin d'être un tremplin. Elle doit de se construire avec les locaux afin qu'elle puisse être une équipe méritante.

Sur la composition de l'équipe technique devant conduire le Syli national au compte des qualifications pour la CAN 2023 en Côte d'Ivoire, Aboubacar Titi Camara a également condamné la non reconduite de Pascal Feindouno et d'autres, lesquels on a fait remplacer par des étrangers. Avec prudence, l'ancien ministre garde quand-même un espoir quant à la qualification de la Guinée, logée dans la même boule que l'Égypte, l'Éthiopie et le Malawitch.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X