Cote d'Ivoire: District autonome du Bas-Sassandra - Philippe Légré dote sa division administrative d'un siège

Le District autonome du Bas-Sassandra a désormais son siège. Le premier responsable de cette entité administrative, Philippe Dakpa Légré, a procédé le jeudi 19 mai 2022, à San Pedro, à l'inauguration de cet édifice. Selon lui, cet établissement servira de base à son staff et lui pour peaufiner les stratégies et actions de développement en faveur des populations de sa circonscription. Le siège de son district est situé dans le quartier Balmer de San Pedro.

Le ministre-gouverneur, Philippe Dakpa Légré a profité de cette cérémonie de mise en service de l'Hôtel du District autonome du Bas-Sassandra, pour évoquer les études stratégiques et de faisabilité des projets de développement.

Il a affirmé que ce programme ambitionne de valoriser les nombreuses potentialités agricoles, industrielles, minières, maritimes et touristiques du Bas-Sassandra. " En ce qui me concerne, je reste déterminé et engagé à rechercher les meilleures solutions de développement optimal pour le bien-être de l'ensemble des populations. A vrai dire, les études programmées permettront de tracer les pistes d'actions pertinentes et de bonnes perspectives pour la mise en place des investissements structurants de notre district ", a-t-il justifié.

Philippe Légré a, par ailleurs, mis en exergue certains de ses grands chantiers. Au niveau de la décentralisation, il a affirmé que le district se chargera d'assurer la coordination et le suivi des activités en harmonie avec les orientations nationales.

Il a aussi fait savoir que l'une de ses actions sera d'œuvrer à la sécurisation des populations, d'élaborer un schéma directeur d'aménagement du territoire, d'évaluer et d'actualiser le plan stratégique de développement du District du Bas-Sassandra. " Je vous donne rendez-vous dans quatre mois pour faire le premier bilan ", a-t-il lancé à l'assistance.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X