Maroc: UA - Le Maroc sous le leadership visionnaire de SM le Roi a fait de l'action humanitaire un pilier fondamental de sa politique étrangère (Ambassadeur)

Addis — Abeba - Le Maroc, sous le leadership visionnaire de SM le Roi Mohammed VI, a fait de l'action humanitaire un pilier fondamental et structurant de sa politique étrangère, a réitéré, mercredi à Malabo en Guinée Equatoriale, l'Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l'Union africaine et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi.

M. Arrouchi qui conduit la délégation marocaine aux travaux du Conseil exécutif de l'Union africaine, préparatoire aux Sommets extraordinaires sur les questions humanitaires, la lutte contre le terrorisme et les changements anti constitutionnels de gouvernement en Afrique, prévus vendredi et samedi à Malabo, a souligné que le Royaume adopte avec une conviction profonde une diplomatie humanitaire agissante et solidaire avec les pays africains frères.

Cette diplomatie humanitaire, dans ses dimensions régionales et internationales, traduit l'attachement du Royaume aux principes d'humanité, au respect du droit international humanitaire et du droit international dans son ensemble. Elle se traduit également par le rôle important qu'a joué le Maroc dans l'élaboration et la mise en œuvre des deux pactes mondiaux, respectivement, sur la migration et les réfugiés, a relevé le diplomate marocain.

L'action humanitaire du Royaume a constamment placé à la tête de ses préoccupations l'assistance et le soutien aux populations du monde. Elle s'est illustrée notamment par le déploiement de 17 hôpitaux de campagne, dans les quatre coins du monde, dont 12 ont concerné le continent africain, a noté M. Arrouchi.

L'engagement humanitaire du Maroc s'inscrit dans une logique de développement durable et de contribution active à la paix et à la sécurité sur le continent, et s'illustre par différentes contributions d'assistance humanitaires des Forces Armées Royales, du gouvernement, de la Fondation Mohammed V pour la solidarité ainsi que de la société civile, a noté le diplomate marocain.

Cet engagement s'est amplifié en période de covid-19, pour se traduire par des actions solidaires concrètes en l'occurrence les donations et l'acheminement via des ponts aériens d'importants lots de produits de prévention et d'équipements de protection de la pandémie ainsi que des médicaments en faveur de plusieurs pays africains y compris le personnel de la Commission de l'Union Africaine, a-t-il ajouté.

D'autre part, l'action humanitaire du Maroc concerne aussi les migrants, les demandeurs d'asile et les réfugiés se trouvant sur son sol et se traduit au plan national par la mise en œuvre de sa politique d'immigration et d'asile basée sur une approche cohérente globale, et responsable visant à assurer une meilleure gestion des flux migratoires et une meilleure intégration des migrants et réfugiés dans la société marocaine, a souligné M. Arrouchi.

Abordant le point relatif au changement climatique, le diplomate marocain a indiqué que le Maroc soutient les recommandations relatives à l'accroissement des investissements dans les systèmes d'alerte précoce, le renforcement des capacités des Etats africains ainsi que l'application des instruments juridiques et normatifs existants pour la protection des personnes déplacées à cause des changements climatique et des catastrophes.

Evoquant l'insécurité alimentaire qui reste l'un des plus grands défis du changement climatique pour les populations déplacées, M. Arrouchi a noté que le changement climatique continue d'affecter la qualité et la disponibilité des aliments ainsi que l'accès à la nourriture.

Le Royaume du Maroc a placé la sécurité alimentaire, la nutrition et le développement durable au cœur de son nouveau modèle de développement à l'horizon 2035, a réaffirmé le diplomate marocain, notant que ce choix est garanti au plus haut niveau de l'Etat par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l'Assiste.

A cet égard, le Maroc soutient l'opérationnalisation des initiatives d'adaptation africaines, notamment l'Initiative d'Adaptation Africaine (AAI), l'Adaptation de l'Agriculture Africaine (AAA) et les trois commissions climats créées en marge de la COP22 à Marrakech, et qui sont dédiées pour conduire une politique continentale de développement durable pour réduire les risques de catastrophes et développer les systèmes l'alertes précoces, a relevé M. Arrouchi.

S'agissant des défis humanitaires de la pandémie de la covid-19, la solidarité agissante, et de longue date, qui guide l'action humanitaire du Royaume depuis son indépendance, a été démontrée, dans le contexte de la pandémie du Covid-19, à travers l'acheminement de l'aide médicale dans le cadre de la coopération sud-sud, a rappelé l'Ambassadeur.

Le Maroc soutient également la proposition du Groupe de travail de haut niveau sur la mise en œuvre opérationnelle du CDC-Afrique de transformer l'actuel Fonds de riposte à la Covid-19 de l'UA en un véritable Fonds pour les épidémies en Afrique, a-t-il ajouté.

Concernant la reconstruction et développement post-conflit pour les réfugiés et les déplacés internes en Afrique, le Maroc ne cesse d'insister sur la grande importance de jeter des passerelles entre les projets humanitaires et de développement comme c'est le cas dans la région du sahel, a réitéré le diplomate marocain.

Néanmoins, a ajouté M. Arrouchi, la responsabilité légale des pays hôtes dans le processus d'enregistrement des réfugiés et des déplacées internes est primordiale, et ce afin d'éviter toute exploitation des réfugiés, particulièrement l'enrôlement des enfants dans les milices armées, et ce conformément au dernier communiqué du Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union africaine d'Avril 2022 qui réitère la décision 718 sur cette question.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X