Sénégal: Macky Sall déclare avoir ordonné un "audit" de l'IGE sur les services de néonatologie

Dakar — Le président de la République a annoncé, vendredi, à Tivaouane (ouest), avoir donné à l'Inspection générale d'Etat (IGE) l'ordre de mener un "audit" sur la construction et les équipements des services de néonatologie des hôpitaux publics, dans le but d'éviter des drames semblables à celui survenu mercredi à l'hôpital Mame-Abdoul-Aziz-Sy.

"J'ai ordonné que l'ensemble des services de néonatologie puissent être l'objet d'un audit" de l'IGE, a déclaré Macky Sall.

Il a annoncé cette mesure après avoir présenté ses condoléances et celles de la nation au khalife général des tidjanes, Serigne Babacar Sy, à la suite de la mort de 11 bébés dans un incendie survenu à l'hôpital Mame-Abdoul-Aziz-Sy de Tivaouane.

Il est demandé à l'IGE de faire l'audit de "la qualité des infrastructures de façon globale en s'appuyant sur son expertise", a ajouté le chef de l'Etat.

"En même temps, le procureur de la République a ouvert une enquête criminelle confiée à la Division des investigations criminelles", a-t-il rappelé, affirmant : "Nous devons (... ) éviter à l'avenir que de tels accidents puissent arriver."

Un incendie similaire avait coûté la vie à quatre nouveau-nés, dans un autre établissement public de santé, l'hôpital Magatte-Lô de Linguère (nord), en avril 2021.

Macky Sall a assuré les familles endeuillées du soutien de l'Etat.

"Nous allons poursuivre [la] modernisation" des établissements de santé, a-t-il promis, ajoutant : "L'Etat a mis énormément de moyens dans le secteur de la santé, ce qui n'est pas suffisant."

Le président de la République déclare avoir "multiplié par deux" le budget du ministère de la Santé et de l'Action sociale "en dix ans".

"La construction de nouveaux hôpitaux doit être accompagnée par un personnel disponible et dévoué", a dit Macky Sall.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X