Afrique: Le Maroc et le Cap-Vert animés par la volonté de développer un partenariat économique mutuellement bénéfique

Rabat — Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita et et son homologue capverdien, M. Rui Alberto De Figueiredo Soares, ont souligné, mercredi à Rabat, que le Royaume du Maroc et la République du Cap-Vert sont animés par la volonté de développer un partenariat économique mutuellement bénéfique.

Dans un communiqué conjoint rendu public à l'issue des entretiens entre M. Bourita et le ministre capverdien des Affaires étrangères, de la Coopération et de l'Intégration Régionale, en marge de la Conférence Ministérielle des Etats Africains Atlantiques tenue à Rabat à l'invitation du Maroc, les deux ministres qui ont eu lieu des entretiens fructueux se sont félicités de l'excellence des liens d'amitié et de solidarité existant entre les deux pays.

Dans ce sens, ils ont exalté la qualité des sentiments d'estime et de respect caractérisant les rapports entre les deux Chefs d'Etat, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, et Son Excellence Monsieur José Maria Pereira NEVES, Président de la République du Cap-vert.

Les deux chefs de la diplomatie se sont par ailleurs félicités du bon déroulement des élections locales, législatives et présidentielles organisées les deux dernières années au Cap-Vert dans un climat libre, paisible et transparent.

Les deux Ministres ont également souligné que le Maroc et Cap-Vert partagent une volonté commune de contribuer à la préservation de la paix et la stabilité dans le continent africain.

Dans le cadre des relations historiques d'amitié et de fraternité unissant les deux pays et conformément à la volonté des deux pays de renforcer davantage leurs liens de coopération, M. Bourita a relevé que le Maroc est disposé à apporter sa contribution aux efforts de développement socio-économique en République du Cap-Vert, notamment dans les secteurs prioritaires tels que l'agriculture, la pêche, le tourisme, l'habitat et construction, la formation professionnelle et les énergies.

A cet égard, M. Bourita a fait part de la disponibilité du Royaume du Maroc à contribuer au renforcement de l'intégration du Cap-Vert dans la CEDEAO, tenant compte de ses spécificités en tant que pays insulaire.

Pour sa part, M. Rui Alberto De Figueiredo Soares a remis à M. Bourita des lettres de ratification d'accords signés entre le gouvernement de la République du Cap-Vert et le Gouvernement du Royaume du Maroc, ratifiés antérieurement par le Maroc. Il s'agit d'un accord commercial, un accord sur la pêche maritime, un accord de coopération en matière de marine marchande et accord de coopération dans le domaine du tourisme.

Par ailleurs, les deux ministres ont appelé à un ambitieux partenariat Public Privé (PPP) entre les deux pays à même de servir de modèle de coopération Sud-Sud dans le continent, invitant les secteurs privés des deux pays à explorer les opportunités d'échanges économiques et d'investissements, et les départements concernés des deux pays à mettre en place des comités pour assurer le suivi et la mise en œuvre de ces projets.

Les deux parties ont réaffirmé l'engagement de leurs Chefs d'État et de Gouvernement à travailler ensemble à la recherche d'une paix durable et d'un développement économique sur le continent dans le contexte et la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine.

Sur le plan multilatéral, les deux ministres se sont engagés pour une meilleure coordination de leurs actions et un soutien mutuel, dans les instances régionales et internationales, pour lutter contre ces fléaux et créer ainsi les conditions favorables à la paix et à la sécurité régionale et internationale et au développement économique du continent africain.

Sur cette base, les deux parties ont convenu à appuyer, de manière concertée et mutuelle, les candidatures marocaines et capverdiennes au niveau des instances régionales et internationales. Ils ont convenu également d'instruire leurs Représentants Permanents à New York, Genève et l'Union Africaine afin de coordonner leurs actions et décisions concernant les sujets d'intérêt commun.

Les deux ministres ont convenu de tenir, à Praia, dans les meilleurs délais, la deuxième session de la Commission Mixte de Coopération maroco-caboverdienne, à une date qui sera arrêtée d'un commun accord par voie diplomatique.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X