Algérie: Lutte contre le terrorisme et les droits des victimes - Appel à un consensus international

Alger — L'Assemblée populaire nationale (APN) a appelé, mercredi lors des travaux de la Conférence de haut niveau sur "le soutien parlementaire aux victimes du terrorisme", qui se tient depuis lundi à Rome (Italie), à "un consensus international" sur "l'activation de la coordination et de la complémentarité" en matière de lutte contre le terrorisme et la défense des droits de ses victimes, indique un communiqué de l'APN.

Intervenant lors d'un débat autour du thème "Insertion de la protection et du soutien nationaux aux victimes du terrorisme dans les stratégies de l'Etat", le député Ayoub Hamad a appelé à "établir un consensus international sur l'activation de la coordination et de la complémentarité entre les efforts internationaux et ceux régionaux en matière de lutte contre le terrorisme et la défense des droits de ses victimes".

La reconnaissance du rôle de l'Algérie dans la lutte contre ce phénomène pour instaurer la paix et la sécurité "se veut une valorisation de sa longue expérience dans l'élimination de ce phénomène, outre son rôle dans le règlement des conflits et la réalisation de la paix".

Les députés Ayoub Hamad et Kerma Messaoud, prennent part depuis lundi à Rome aux travaux de la conférence de haut niveau sur "le soutien parlementaire aux victimes du terrorisme".

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.