Cap-Vert: L'Atlantic Music Expo fait son grand retour à Mindelo

La brésilienne Ayom a enflammé la première soirée de l’Atlantic Music Expo sous le regard « bienveillant » de Cesaria Evora

Le Cap Vert retrouve la fête. Après deux années de pandémie, les festivals reprennent sur l'archipel, notamment l'Atlantic Music Expo. Pour la 8e édition, des groupes de tout l'arc atlantique du Cap vert, d'Afrique et d'Europe sont réunis.

Retrouver la vie d'avant, la bienveillance et le plaisir de danser... C'est en famille que les habitants sont venus assister aux premiers concerts alors que les techniciens bouclent encore l'installation des scènes. Mais l'organisation de cette 8e édition de l'Atlantic music Expo a été un combat, estime le directeur général du festival, Augusto Vega : " Ça a été dur de réunir l'argent et les sponsors. Mais je suis content, beaucoup de monde est venu ".

Pour la première fois, le festival se déroule sur deux îles. Après São Vicente, l'île de la culture, les conférences et concerts continueront à Santiago la semaine prochaine. Au premier rang, le maire de Mindelo, Augusto César Lima Neves, rappelle que sa ville est avant tout un pôle culturel de l'archipel. Le retour de l'évènement fait donc chaud au cœur. " São Vicente, c'est la capitale de la culture donc on ne recommence pas à zéro. On a eu une période calme avec la pandémie mais là c'est un évènement qui est important pour nous, que ce soit au niveau économique, mais aussi pour les familles ", raconte le maire.

Sur scène, le guitariste et producteur Hernani Almeida, heureux comme un enfant, accompagne Jennifer Solidade. Il est également ravi de participer à ce retour du festival. " Nous sommes vraiment contents que ça revienne à la normalité et qu'on vive à nouveau avec les musiciens, comme avant ", témoigne-t-il. Pour cette ouverture de l'Atlantic Music Expo, la première soirée a été vivement animée, avec notamment la tonitruante Brésilienne Ayom, qui a fait danser la foule jusque tard dans la nuit.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X