Maroc/Liberia: Le Liberia, un adversaire a priori à la portée du Onze national

Serait-ce le dernier match de Vahid Halilhodzic aux commandes de l'EN ?

Le Onze national croisera le fer, ce soir à partir de 20 heures au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca, avec son homologue libérien, et ce pour le compte de la seconde journée du groupe K des éliminatoires de la CAN 2023 en Côte d'Ivoire.

Après une victoire d'entrée face à l'Afrique du Sud n'ayant ni convaincu ni rassuré les plus optimistes des supporteurs marocains, l'EN aura l'occasion de plier les débats de cette campagne de qualifications, si elle parvient à s'adjuger le gain de cette partie devant un adversaire libérien, hôte de ce match à Casablanca faute de stade à Monrovia conforme aux normes homologuées par la CAF.

Pour cette opposition contre le Liberia, le sélectionneur Vahid Halilhodzic a appelé à la rescousse Yahya Jabrane qui, dans une déclaration au site officiel de la FRMF, s'est dit "fier et honoré de porter le maillot national", ajoutant qu'il ne ménagera aucun effort pour "apporter un plus au groupe". Le capitaine du Wydad, fraîchement vainqueur de la Ligue des champions d'Afrique, attend le soutien inconditionnel du public afin que l'objectif, la qualification à l'édition ivoirienne, soit atteint dès cette seconde manche. Cela reste possible du fait que le Maroc évolue dans un groupe à trois, avec seulement quatre confrontations au programme, après l'exclusion par la FIFA du Zimbabwe.

Si le ticket de la CAN est quasiment dans la poche, il y a lieu de reconnaître que le niveau de la sélection reste en deçà des aspirations du public qui souhaite ardemment que la rumeur de cette fin de semaine, le limogeage du sélectionneur, se confirme au terme de cette rencontre face au Liberia. D'ailleurs, les propos tenus par Roman Saïss, juste après le match contre l'Afrique du Sud, renseigneraient sur un climat de tension, précipitant le départ de Vahid Halilhodzic. La sortie du capitaine du Onze national est bien loin d'être fortuite, pestant qu'"il faudra se ressaisir et rectifier le tir pour éviter des raclées au Mondial" qatari en novembre 2022. Rendez-vous où les adversaires de l'EN, Belgique, Croatie et Canada, sont à cataloguer parmi les grosses cylindrées du football qui dépassent largement le standing des équipes du continent.

En tout cas pour ce soir, les Lions de l'Atlas chercheront à aligner une seconde victoire qui, aux yeux du public marocain, comptera peu dans la mesure où la qualification n'est qu'une question de temps. L'important est de savoir ce dont est capable cette équipe qui ne rassure pas tant qu'elle est sous la houlette du technicien franco-bosnien qui n'en fait qu'à sa tête.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X