Sénégal: Antoine Wardini appelle les jeunes à s'engager pour leur pays

Dakar — Le colonel Antoine Wardini, ancien chef du service civique national et ancien directeur des relations publiques des armées, a appelé, vendredi, les jeunes Sénégalais à "s'engager" et à être fiers de leur pays.

"Le pays a besoin de votre engagement. Cultivez cette fierté pour votre pays, faisons ce que l'on doit faire en tant que Sénégalais, devenez le changement que vous voulez pour le monde", a-t-il lancé aux jeunes.

Il s'exprimait lors d'un colloque intitulé "La vie et l'œuvre de Mariama Ba face aux défis de la citoyenneté", organisé dans le cadre de Gorée Fashion Week (du 17 au 19 juin).

Le colonel Wardini a lancé cet appel devant des écoliers du collège Sacré-Cœur et des étudiants du Centre des études, des sciences et techniques de l'information (CESTI), venus participer aux festivités de "Totaly Enven's", une structure qui promeut le tourisme par le biais de la culture.

Pour le colonel Wardini, les jeunes doivent aujourd'hui prendre conscience du rôle qui leur est dévolu, prendre conscience qu'ils sont les mieux indiqués, pour faire du changement une réalité au Sénégal.

Mais, il déplore le fait que beaucoup de choses inquiètent les citoyens, avec la multiplication des crises et des grèves. "On dirait qu'on est entre ennemis, la situation est très tendue et cela dépend de nous", a-t-il déclaré.

"Si le pays brûle, c'est notre pays. S'il est un coin agréable où il fait bon vivre, c'est notre affaire. C'est à nous de faire ce pays et nous en sommes capables. (...)", affirme l'ancien directeur du service civique national.

Pour assumer cette responsabilité, le colonel Wardini invite les jeunes à d'abord renforcer leurs capacités et essayer ensuite de prendre la relève.

"On a besoin d'eux parce qu'aujourd'hui le Sénégal regorge de richesses (... ), on a longtemps souffert et, aujourd'hui, Dieu a fait qu'on a beaucoup de richesses. Ce que je demande aux jeunes Sénégalais, c'est de se capaciter, de s'engager à développer ce pays. Si on ne le fait pas, il sera pillé par d'autres", a exhorté Antoine Wardini.

Il invite les jeunes à se retrousser les manches et à éviter de mépriser certains boulots. "L'essentiel, c'est de participer à la construction nationale", estime-t-il.

Le colonel Wardini pense qu'il est nécessaire de rendre obligatoire le service militaire pour tous les citoyens sénégalais.

"Il faut que tout le monde fasse, le service militaire. Je ne le dis pas parce que je suis militaire, mais avoir une formation militaire comme le font par exemple les Israéliens et continuer sa carrière permet, en cas de besoin pour le pays, d'être debout", explique-t-il.

Le colonel Antoine Wardini invite les Sénégalais à afficher et à manifester leur patriotisme vis-à-vis de ce pays qui leur a tout donné.

Le maire de Golf-Sud, Khady Mayécor Diouf, et l'avocat Me Mouhamadou Barry ont pour leur part invité les jeunes à s'inspirer de la vie et de l'œuvre de l'écrivaine Mariama Ba pour jouer leur partition dans le pays.

Outre ce colloque, la "Gorée fashion week" prévoit ce samedi d'autres activités parmi lesquelles un défilé de mode, un spectacle son et lumière et des danses traditionnelles.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X