Sénégal: La fin du partenariat entre la Soboa et Coca-Cola

Coca Cola

Au Sénégal, la collaboration entre la Société des Brasseries de l'Ouest Africain (Soboa) et Coca Cola, c'est terminé. À partir du 1er juillet, la filiale sénégalaise de Castel n'embouteillera plus les sodas du géant américain. La suite logique du divorce annoncé entre Coca Cola et Castel dans la plupart des pays africains où le groupe français est implanté.

Après 49 ans de collaboration avec Coca Cola, c'est un partenariat qui s'achève " d'un commun accord " selon un communiqué de la Soboa. Dès le 1er juillet, la société va donc cesser ses opérations de production et de commercialisation des sodas de la marque : Coca Cola, Fanta, Sprite et Schweppes.

Comme en Côte d'Ivoire avec le brasseur Solibra, ou au Burkina Faso avec Brakina, c'est une page qui se tourne pour la Soboa. C'est aussi un manque à gagner pour la société qui emploie environ 340 personnes, et contribue à hauteur de 15 milliards de francs CFA au budget de l'État.

Soboa compte sur ses autres produits

Mais l'entreprise indique pouvoir s'appuyer sur ses autres produits - la Gazelle, Top ou encore Vimto. Elle mise aussi sur la nouvelle marque de cola - World Cola - lancée par Castel. Il annonce l'enrichissement de sa gamme " avec des marques panafricaines et internationales dans les toutes prochaines semaines ".

" Soboa vivait avant Coca Cola et vivra encore après " assure un spécialiste du secteur. C'est le groupe IBS -Industries des Boissons du Sénégal qui va reprendre l'embouteillage des produits du mastodonte américain.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X