Cameroun: Il décapite son frère puis se donne la mort à Bandja

Le village Baloum par Bandja, localité située près de Bafang, dans le Haut-Nkam, région de l'Ouest, a été le théâtre d'une scène abominable le 20 juin dernier. Un homme y a décapité son frère aîné à coups de machette avant d'ingurgitant du poison. D'après des témoignages, ces deux frères devenus ennemis intimes, ont décidé d'en découdre à la suite du différend sur l'héritage qui les oppose depuis le décès de leur défunt géniteur.

L'un accusant son frère d'avoir usurpé la succession et de s'être accaparé des biens familiaux légués par leur père et l'autre présentant son aîné comme étant un fainéant, jaloux et vagabond, la mésentente va virer en violents éclats de voix. Les querelles devenues récurrentes entre les deux frères vont virer au cauchemar lundi dernier car le frère cadet va finir par tuer son aîné à coup de machette avant de tenter de se donner la mort à l'aide d'un produit toxique.

Mal en point, le présumé assassin sera interpellé par les éléments de la gendarmerie de la localité qui le conduiront à l'Hôpital de district de Penka-Michel, dans la Menoua. Dans son lit d'hôpital, il sera menotté pour éviter qu'il ne s'échappe au cas où il parviendrait à s'en tirer vivant. Malheureusement, il ne va pas survivre à la toxicité de la potion ingurgitée quelques heures plus tôt. Les deux dépouilles ont été déposées à la morgue.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X