Congo-Brazzaville: Législatives et locales 2022 - La Force publique se dit prête pour sécuriser le scrutin

La campagne électorale à Kinshasa par les candidats aux élections législatives.

Dans son discours à l'occasion du 61e anniversaire des Forces armées congolaises et de la Gendarmerie, célébré le 22 juin de chaque année, le ministre de la Défense nationale, le général Charles Richard Mondjo, a évoqué la disponibilité de la Force publique qui votera par anticipation, le 4 juillet, avant de sécuriser le vote des civils six jours plus tard.

Après la présidentielle de 2021, la Force publique passera sa deuxième épreuve de vote par anticipation lors des législatives et locales de cette année prévues les 4 et 10 juillet. Les militaires vont, en effet, voter le 4 pour sécuriser par la suite le vote des civils, le 10. " Ce processus, un de nos engagements nationaux, est essentiel à la vie démocratique de notre pays. L'expérience de 2021, cumulée aux expériences antérieures, devrait vous donner la mesure des défis et les repères qui faciliteront l'accomplissement de votre devoir de citoyen et d'agent de l'ordre ", a déclaré le ministre de la Défense nationale, le général Charles Richard Mondjo.

Rappelons que lors du réveillon d'armes du 28 janvier dernier, le chef d'état-major général des Forces armées congolaises, le général Guy Blanchard Okoï, réitérait l'engagement de la Force publique à défendre fermement les institutions y compris les élections législatives et locales. Il estimait, à cette occasion-là, que le challenge consiste à faire en sorte que l'échéance électorale puisse se dérouler dans la paix et la sérénité.

Il convient de noter que c'est à la faveur du projet de loi modifiant et complétant certaines dispositions de la loi électorale n°9-2001 du 10 décembre 2001 que le vote par anticipation des agents de la force publique est en entré en vigueur. A propos des législatives et locales de juillet prochain, la campagne va débuter le 24 juin courant. Le vote anticipé de la Force publique et la sécurisation du scrutin général sont un facteur qui sans nul doute contribue à renforcer le lien armée-nation.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X