Madagascar: Douanes - Le 100% scanning en marche pour une réduction du délai de dédouanement

Malgré le retard consécutif à la crise sanitaire, le processus de modernisation de la douane malagasy avance à grands pas. Les actions pour la réalisation des 31 projets du plan stratégique de la douane vont bon train.

Une étape décisive sera d'ici peu franchi avec l'effectivité du 100% scanning. Le compte à rebours est lancé pour ce projet phare qui s'inscrit dans la politique de facilitation des échanges.

Deux premiers scanners

Et avec du concret puisque les deux premiers scanners destinés au scanning à l'import sont déjà arrivés à Madagascar. Ces matériels de détection ultramoderne sont destinés au port de Toamasina. Deux autres scanners seront également installés au même port de Toamasina pour les marchandises à l'exportation. D'autres seront déployés dans les autres sites douaniers.

Le 100% scanning consiste, rappelons-le, à scanner systématiquement tous les conteneurs à l'importation comme à l'exportation, avant le dépôt de la déclaration. Les objectifs en sont de réduire considérablement le délai de dédouanement allant jusqu'à 3h et d'améliorer l'efficacité du contrôle douanier. L'objectif est également d'avoir une visibilité dans l'évaluation des risques aux fins de réduire le délai de dédouanement et de bien orienter le contrôle.

Le processus a par ailleurs le mérite de désengorger le port et ses alentours en réduisant les temps de passage des camions citerne. D' ici la fin de l'année 2022, le 100% scanning s'étendra dans toutes les zones effectuant des opérations internationales.

Digitalisation

La douane malagasy continue par ailleurs le processus de digitalisation des services. Des mesures de facilitation qui seront, en tout cas, bénéfiques aussi bien pour l'administration douanière que pour les usagers. Pour ces derniers une meilleure compétitivité est attendue grâce à la réduction du délai de dédouanement. Les consommateurs bénéficieront également d'une réduction des coûts des marchandises à l'import.

Toujours dans le domaine de la facilitation du commerce, la douane s'attelle également à la redynamisation du portail d'information de l'administration douanière à travers lequel le public peut s'informer en temps réel et faire directement une demande en ligne et de disposer des informations sur différents domaines allant jusqu'à l'obtention des divers types d' agréments. Sans oublier la mise en place du centre de surveillance et le renforcement du contrôle a posteriori qui font aussi partie des grands projets de facilitation du dédouanement.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X