Cote d'Ivoire: Fonds Covid-19 - Un collectif de PME déplore le gel des décaissements

Ils commencent à perdre patience. Depuis le remaniement ministériel intervenu le 20 avril dernier, les fonds Covid-19 destinés aux petites et moyennes entreprises ne sont plus versés, à en croire le Collectif des jeunes entrepreneurs de Côte d'Ivoire. Le secrétaire général de ce collectif, Ali Maïga, est venu à la rédaction du quotidien Le Patriote, le jeudi 23 juin 2022, pour exprimer le désarroi des bénéficiaires du fonds et attirer l'attention des autorités sur les conséquences néfastes que le gel de cette manne financière cause aux entrepreneurs.

" Tout est paralysé depuis le dernier remaniement ministériel. L'octroi des fonds Covid-19 est quasi bloqué. Nous avons des dossiers qui ont été validés mais le processus pour décaisser les fonds est arrêté ", déplore le secrétaire général du collectif qui revendique 123 PME adhérentes.

Ces fonds, a-t-il soutenu, aident énormément les petites et moyennes entreprises. " Ces fonds sont du pain béni pour nous car les conditions de remboursement ne sont pas drastiques pour nous. Ce n'est pas comme avec les micro-finances qui nous traquent pour les prêts octroyés ", a fait savoir Ali Maïga. C'est pourquoi, vu l'importance de ces fonds, il plaide auprès des autorités compétentes afin qu'elles fassent preuve de célérité dans la reprise des décaissements.

Il a profité de l'occasion pour remercier le Président de la République Alassane Ouattara, initiateur des fonds Covid-19, pour sa politique en faveur des PME. Une politique qui, a-t-il relevé, permet de créer des emplois et de faire vivre les entrepreneurs.

Interrogée sur la question, une source à l'Agence CI PME, devenue la société d'Etat Côte d'Ivoire PME, clarifie les choses. " Le remaniement ministériel n'a rien à voir avec l'arrêt des décaissements. Cela a été fait bien avant. On s'est rendu compte que de nombreuses PME ne parvenaient pas à accéder aux fonds. Il a fallu assouplir les conditions. Un décret a été signé dans ce sens ", explique notre source. Du côté du ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME, une autre source rassure les entrepreneurs sur la reprise des décaissements et les invite à la patience.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X