Afrique de l'Est: Nairobi - La France réaffirme son soutien au processus de pacification de la RDC

Le Vice-premier ministre, Ministre des affaires étrangères Christophe Lutundula séjourne depuis la semaine dernière à Paris, sur invitation de son homologue Française Catherine Colonna, Ministre d'Europe et des Affaires Etrangères de la République Française. A son arrivée, les deux personnalités se sont appesanties dans un tête-à-tête autour de la situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo. A ce propos, la ministre Française a réaffirmé la nécessité du respect de l'intégrité du territoire national congolais et le soutien de son pays dans processus de pacification de la partie orientale de la RDC dont les discussions ont débuté à Nairobi.

Sur place, les deux homologues ont creusé à fond le déroulement des opérations entamées par la République démocratique du Congo, dans le processus de pacification du pays, dans sa partie Orientale. En commençant par le processus de Nairobi en cours, sous l'égide de la présidence du Kenya et la facilitation du Président angolais pour baliser la voie d'une pacification durable dans partie Est de la RDC, comme le veut ardemment le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi.

Outre cette question, les deux personnalités ont abordé les questions liées au renforcement de la coopération bilatérale entre la RDC et la France. Accompagné de l'ambassadrice de la République démocratique du Congo en France, Mme Isabelle Tshombe, le chef de la diplomatie congolaise a, à l'occasion, martelé sur l'urgence d'assurer le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la RDC.

Une question cruciale sur laquelle la RDC s'appuie fort stratégiquement en ce jour pour rétablir la paix dans l'Est. De ces échanges qui ont du reste convaincu le Vice-premier ministre congolais en charge des Affaires étrangères, sur notamment la marge de soutien déclarée par la France dans le processus de la pacification du Nord et Sud Kivu.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X