Cote d'Ivoire: Drogues-véhicules-produits de contrebande - Saisies records des Douanes en 48 heures à Abengourou

Trois véhicules de tourisme frappés par l'interdiction d'importation en Côte d'Ivoire selon les dispositions de limitation d'âge en vigueur, 1,756 tonne de produits contrefaits et de médicaments de qualité inférieure et 2,88 tonnes de cannabis.

Tel est le bilan des opérations menées par la direction régionale Est des douanes de Côte d'Ivoire du mardi 21 au jeudi 24 juin respectivement dans les localités de Bondoukou, Angorakro (Niablé) et Akati (Ebilassokro). Au cours des opérations menées par le colonel Sanogo Ousmane et ses hommes, deux individus ont été interpelés et font l'objet d'enquête afin de situer l'ampleur de leurs implications dans les trafics. Il s'agit d'une femme qui a été appréhendée avec une partie de la drogue saisie, soit 50 tablettes, qu'elle destinait à la revente aux orpailleurs installés dans la région de l'Iffou selon les premiers éléments de l'enquête.

Le second est un manœuvre agricole, gardien du campement où étaient provisoirement entreposés les médicaments et les produits illégalement entrés dans le pays, avant d'être acheminés vers leurs destinations finales. Selon le colonel Sanogo Ousmane, directeur régional des douanes d'Abengourou, toute la façade Est de la Côte d'Ivoire reste un lieu très prisé par les contrebandiers qui veulent faire passer des produits dangereux ou illégaux.

C'est pourquoi, il a salué le professionnalisme de ses hommes qui continueront de faire échec aux individus qui sapent l'économie du pays et mettent en danger la sécurité et la santé des populations. " Nous avons mis en place pour 2022 un plan d'action qui accorde un point d'honneur à la surveillance et aux interventions parce que les années écoulées, on s'était rendu compte que c'était notre maillon faible. Au regard de ce plan d'action, nous avons pu recueillir un certain nombre d'informations qui nous ont permis d'établir une base de données sur une catégorie de marchandises qui étaient importées en contrebande (... ) ", a confié l'officier supérieur qui se félicite du bon fonctionnement des stratégies mises en place par ses services. Il a lancé un appel à la collaboration des populations au profit de qui sont menées ces différentes opérations.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X