Cote d'Ivoire: TAFIRE - Le COSIM intronise l'imam principal de la nouvelle mosquée

La localité de Tafiré dans la région du Hambol a désormais un nouveau lieu de cultes, la mosquée Al Furqan. Bâtie sur une superficie totale de 3288 m² dans le quartier de Kafiné, l'infrastructure religieuse d'un coût global de 105 millions de francs CFA, a ouvert ses portes le vendredi 24 juin 2022.

C'était à l'occasion de la double cérémonie de son inauguration et de l'intronisation de son imam principal, en présence des autorités administratives, politiques, des guides religieux de plusieurs confessions et de nombreux fidèles. Au nom du Cheick Aïma Diakité Ousmane, président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques de Côte d'Ivoire, Imam Daouda Doumbia a intronisé le nouvel imam Aboubacar Ouattara avant de l'exhorter à s'acquitter de ses missions tout en se conformant aux prescriptions du saint Coran et en restant respectueux des consignes du COSIM. " Vous êtes devenu un esclave de toute la communauté.

Mettez-vous au service de toutes les musulmanes et de tous les musulmans. Chaque fois que vous êtes sollicité, vous êtes obligé de répondre à l'appel. Quand vous êtes informé d'un conflit, il faut courir vers eux ", a-t-il martelé. Aussitôt installé dans ses nouvelles fonctions, le tout nouveau guide religieux, Aboubacar Ouattara, s'est engagé à servir ses fidèles avec loyauté.

Peu avant, c'était au tour du maire de la commune, Coulibaly Sounkalo dit Charles Sanga de saluer toutes les bonnes volontés qui ont rendu possible la construction de cette 14ème mosquée de sa cité. Il a émis le vœu de voir ce lieu sacré de l'islam être un lieu de vie, d'échanges, d'enseignement des valeurs de la République et du vivre ensemble.

Par ailleurs, il a appelé la population à garder la foi et à vivre ensemble dans la tolérance et le partage. Profitant de cette tribune, Charles Sanga a invité les guides religieux à conjuguer leurs efforts pour faire barrage aux extrémismes. " J'en appelle surtout à la vigilance des futurs responsables de la mosquée Al Furqan sur les messages à transmettre aux fidèles en sensibilisant contre les extrémismes, dans la continuité des mesures sociales et sécuritaires du président Alassane Ouattara et son gouvernement ", a-t-il insisté.

Président de la cérémonie, l'honorable Touré Abou a demandé au comité de gestion de prendre soin de l'édifice pour en faire un cadre sain et plaisant. Tour à tour, Lassana Kourouma et Ouattara Dramane ont, au nom de leurs mandants, Ouattara Dramane et Messamba Bamba, respectivement directeur des moyens généraux à la DGI et directeur général des cultes, exhorté les fidèles à faire de la mosquée, un lieu de sensibilisation pour le renforcement de la cohésion sociale et de la paix et à multiplier les prières pour le président de la République, le vice-président, le Premier ministre et tous les membres du gouvernement.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X