Gabon: UNFPA - Libreville accueille un atelier stratégique pour l'élaboration du 8e programme 2023-2027

Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) bureau Gabon a lancé récemment, cet atelier stratégique en vue d'élaborer le 8e programme de coopération avec le gouvernement Gabonais. Ce premier rendez-vous, s'est déroulé à Libreville avec les membres du groupe consultatif. Pour l'occasion, dans son mot circonstanciel, Agathe Lawson, Représentante Résidente UNFPA Gabon a réitéré la volonté du Système des Nations Unies à accompagner le Gabon dans ses politiques de développement en faveur des populations.

Conformément à ses prévisions, le bureau UNFPA du Gabon, a amorcé le 23 juin dernier le processus de formulation de son 8ème Programme de coopération avec le gouvernement gabonais à travers cet Atelier stratégique pour le recueil des orientations du CPD 2023- 2027. Ce programme s'inscrit dans un cadre qui intègre à la fois les priorités nationales, les engagements du Système des Nations Unies ( SNU) en réponse aux besoins nationaux ainsi que les orientations et axes stratégiques déclinés dans le Plan Stratégique 2022 - 2025 de l'UNFPA.

Il s'agira pour les deux parties de réfléchir sur le prochain Programme pays de cette entité onusienne. Cette réflexion selon Agathe Lawson va s'appuyer sur des documents stratégiques existants. En effet, a-t-elle indiqué, " le 8e programme de coopération entre le Gabon et L'UNFPA, le CPD8, sera aligné au Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable (CCDD) et intégrera les engagements nationaux formulés à Nairobi en 2019, ainsi que l'agenda 2063 de l'Union Africaine. "

Cette réflexion va s'inscrire dans la vision de L'UNFPA qui est de garantir l'accès universel à la santé sexuelle et reproductive et aux droits en matière de reproduction. "L'objectif de cette réunion est donc de renforcer le partage de l'information sur le prochain programme de coopération, principalement, les synergies, les complémentarités et la coordination programmatiques. Je suis persuadé qu'avec nos échanges et discussions, nous aurons les recommandations dans la mise en œuvre opérationnelle de notre prochain programme de coopération. " a-t-elle signifié aux participants.

Prenant la parole, pour la partie Gabonaise, Adrien Ella Abessolo, Directeur général de la Prospective, a remercié l'UNFPA pour son assistance au développement du Gabon. Il a indiqué par ailleurs, avant d'ouvrir les travaux de cet atelier que "le Ministère de l'Economie et de la Relance via sa Direction générale de la Prospective, est chargé de la mise en oeuvre de la politique du gouvernement en matière d'exploration des différentes options de développement, de projections et d'anticipation des phénomènes socio-économiques en moyen et à long terme. Par conséquent, je voudrais juste vous rappeler au nom du Ministre de l'Économie et de la Relance que le gouvernement attache du prix à ce processus dont le but est de renforcer le cadre de programme et de programmation de développement du Gabon pour les cinq (5) prochaines années ".

Les travaux de groupe ont démarré avec la présentation de deux documents stratégiques que sont : le Plan stratégique UNFPA 2022 - 2025 et les Orientations du CPD 2023-2027.

Il est à noter que les besoins et les priorités de développement national au Gabon sont énoncés à travers trois documents stratégiques que sont le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE vision 2025), le Plan de Relance Economique (PRE, 2017-2019) et le Plan d'Accélération de la Transformation

(PAT, 2021-2023). Le Cadre de Coopération des Nations Unies pour le développement durable (CCDD) est aligné sur les priorités stratégiques définies dans le PSGE.

L'UNFPA a démarré ses activités au Gabon en 1988. Depuis cette année, le Fonds des Nations Unies pour la population a permis au pays d'améliorer la qualité de vie des femmes, des adolescents et des jeunes grâce au renforcement du cadre institutionnel pour un accès plus accrus aux services de santé reproductive et de protection contre les violences basées sur le genre.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X