Congo-Brazzaville: Théâtre - "Tu fais quoi Andrane dans la vie ?"

" Tu fais quoi dans la vie ? ". Pour Andrane, cette question lui a souvent été posée au cours de ses rencontres. Et de répondre : " Je suis comédienne ". Inévitablement, la réponse enclenche une autre question : " Ah, c'est bien. Mais à part ça, tu fais quoi dans la vie ? " et Andrane de répondre encore : " Bah je suis comédienne ".

Si pour certains le théâtre est une simple distraction voire une perte de temps, pour Andrane Mbemba, il est une passion et aussi un métier. Il faut poser alors une autre question : comment porte-t-on en soi le goût des planches pour accoucher de ce qui semble une étrange profession en République du Congo ? On a cherché à comprendre.

Alors qu'elle n'est qu'une enfant, Andrane est surnommée la " journaliste ", parce qu'elle parle un très bon français sans jamais s'arrêter. Lorsqu'elle se tait, c'est pour déchiffrer les jeux d'acteurs sur le petit écran : les sketches sur Télé-Congo, les séries comme "Sisi l'Impératrice" ou "Dona Bejia". " Tu oublies les dessins animés, je connaissais tous les génériques par cœur, alors quand je ne parlais pas, je chantais ", précise-t-elle. Le soir tombé, la petite Andrane invente son spectacle, pour la famille, pour les voisins, pour raconter sa journée.

A l'école du dimanche, ce sont d'autres spectacles auxquels elle participe activement à l'église. " Les vacances ? Mon père était psychologue et homme d'affaires, il était surtout très sévère, je n'avais pas le droit d'aller jouer dehors. J'attendais donc qu'il aille au travail pour sortir et je surveillais sans cesse l'heure pour être à la maison avant qu'il ne rentre " dit-elle en riant. Une sorte de jeu d'acteurs : celui du chat et de la souris.

Au lycée Victor-Augagneur, la petite " journaliste ", guidée par Toussaint Louverture, fait ses armes dans une antenne vacances sur "Ponton FM", ce sont ses premiers pas dans les médias. Après ses études, elle rejoindra la rédaction de la station radiophonique durant plusieurs années mais, avant cela, il y a Lucrèce Borgia : nous sommes en 2010, dans le cadre d'un jumelage entre le lycée Victor-Augagneur et celui de Joachim-du-Bellay à Angers, en France. Le théâtre tire déjà le rideau rouge pour ouvrir ses frontières et Andrane est à l'affiche dans cette pièce de Victor Hugo.

" Oui, l'aventure était géniale. J'ai suivi plus tard une formation en administration culturelle et en relations publiques, travaillant par la suite pour plusieurs éditions du festival international N'Sangu Ndji-Ndji tout en étant animatrice du point lecture Yaro pour l'Institut français de Pointe-Noire ", explique Andrane. Dans sa bibliothèque ? "Songe d'une nuit d'été" de Shakespeare, "Candide"de Voltaire, "Le plus beau jour" de David Foenkinos, "Un dîner bien tranquille" de Martine Huet, d'autres livres encore.

Nous voilà déjà en 2016, Andrane entre alors - et ne quittera plus - dans la Cie Théâtre à la carte, brûlant les planches pour d'innombrables pièces jusqu'à devenir, en République du Congo, une figure incontournable du quatrième art qu'est le théâtre, son métier ! Aperçue également dans des seconds rôles au cinéma ou encore dans des spots publicitaires à la télévision, la petite " journaliste " d'hier est devenue une grande comédienne d'aujourd'hui et fait parler d'elle autant qu'elle parlait sans s'arrêter durant le temps de son enfance !

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X