Ile Maurice: Dans un collège d'État ,quatre élèves arrêtés pour trafic de drogue

C'est un enseignant qui a découvert la transaction. Il était aux alentours de 12 h15 et il venait remplacer un autre enseignant dans une salle de classe lorsqu'en rentrant dans la salle, il a vu un élève qui manipulait un papier plié qu'il tendait à un autre collégien.

L'enseignant a alors interpellé le jeune, âgé de 15 ans, et lui a demandé d'ouvrir le papier plié. Décontenancé, l'élève s'est exécuté. L'enseignant a alors vu que le papier contenait une substance ressemblant à de la drogue. L'enseignant a alors demandé aux deux collégiens de le suivre jusqu'au bureau du directeur. La police a aussitôt été alertée.

Les policiers du poste de Terre-Rouge ont débarqué au collège et ont interrogé les deux jeunes. L'un d'eux a expliqué avoir reçu le papier avec de la drogue d'un autre élève, âgé de 17 ans. Questionné, ce dernier a, à son tour, impliqué un autre élève de 15 ans, le désignant comme le dealer. Le collégien de 17 ans aurait acheté de la drogue avec lui pour la somme de Rs 400. Une fouille a été faite sur le collégien dealer et une boîte contenant une certaine quantité de feuilles, soupçonnées d'être du cannabis, a été retrouvée sur l'adolescent. Et dans la coque de son iPhone 7, la police a pu mettre la main sur une somme de Rs 450, soupçonnée de provenir de la vente de ladite drogue. Les quatre jeunes ont été conduits au poste de police et leurs parents ont été informés de leur interpellation. Ils ont été autorisés à rentrer chez eux après interrogatoire.

Par ailleurs, jeudi, les policiers de la brigade antidrogue de la Metropolitan, accompagnés de douaniers, se sont rendus au bureau des courriers retournés et des colis non récupérés. Là, ils ont vérifié un colis du service de courrier express comprenant une enveloppe en carton, adressée à un habitant de Sodnac, à Quatre-Bornes. À l'intérieur de l'enveloppe, ils ont retrouvé un sachet scellé qui contenait 67,82 grammes de cannabis. Une enquête a été ouverte.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X