Afrique de l'Ouest: Transition burkinabè - La durée ramenée de 36 à 24 mois

Au nom de Buhari, le Vice président Osinbajo assiste actuellement à la 61ème session ordinaire de l'Autorité de la CEDEAO, Chefs d'État et de gouvernement à Accra, au Ghana.

Les Burkinabè avaient l'oreille collée à Accra hier dimanche 3 juillet 2022.

Il se tenait en effet dans la capitale ghanéenne un sommet dont le Burkina, le Mali et la Guinée sont les concernés. Le principal sujet est la durée de la Transition dans ces trois pays dirigés par des militaires après des coups d'Etat.

Comme on le sait, au Burkina Faso la durée de la Transition avait été fixée à 36 mois par les assises nationales qui se sont tenues à Ouagadougou le 28 février 2022. Les chefs d'Etat de la CEDEAO, lors de leur huis clos en ont décidé autrement. La durée de la Transition au Burkina a été ramenée à 24 mois à compter de ce mois de juillet.

Du coup, le Premier ministre, Albert Ouédraogo et son gouvernement doivent revoir le calendrier électoral, lui qui a informé dans la soirée du mercredi 29 juin dernier la classe politique et les acteurs économiques que le gouvernement a proposé la date de février 2025 pour la tenue des élections devant sanctionner la fin de la Transition. Cette annonce faite avant l'arrivée du médiateur de la CEDEAO, l'ancien président nigérien, Mahamadou Issoufou à Ouagadougou perd son sens.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X