Afrique: Exclu [CAN 2022] - Maroc 1-0 Burkina Faso - La VAR sur le but ? " Je ne comprends pas ! ", Pascal Sawadogo

Le sélectionneur du Burkina Faso, Pascal Sawadogo, s'est confié à Africa To Sports dans une interview exclusive, après leur défaite 1-0 contre le Maroc samedi à l'ouverture officielle de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) féminine 2022.

L'entraîneur a visiblement été dans le flou concernant la décision de la VAR, qui a fait rejouer un coup-franc direct au même endroit deux fois. Cela a été le tournant de la partie.

ATS : Défaite amère ?

" Non non ! Nous, pour notre première participation on voulait quand même donner un meilleur spectacle. Assurément au match d'ouverture il y a beaucoup de visibilité, il ne faut pas venir jouer simplement. Au moins il faut montrer aux gens que les filles aussi sont capables de bien jouer, de pouvoir faire de bonnes combinaisons tactiques, qu'elles sont combatives, qu'elles peuvent aussi jouer comme les garçons. Les gens applaudissaient bon voilà ! Je pense quand même que pour un premier match c'était quand même un bon niveau. un niveau acceptable, je dirai que c'est un bon niveau. "

ATS : Vous disiez que le but sur coup franc vous a choqué, qu'est-ce qui s'est passé en ce moment là ?

" Moi-même je ne comprends pas ! On avait joué premièrement avant que l'arbitre ne parte regarder la VAR. On revient, on tire encore. Bon, si c'était dedans (surface de réparation du Burkina Faso) on peut comprendre qu'il y a penalty. En tout cas je n'ai pas compris, et ça a été quand même un moment de tournant du match. Mais bon on va apprendre comme c'est le haut niveau. Mais personnellement je n'ai pas compris pourquoi aller consulter la VAR pour une chose où il n'y a pas eu de carton il n'y a eu rien voilà ! "

ATS : On a eu l'impression qu'il vous manquait une petite chose pour vous rapprocher du match nul avec le Maroc ce soir, comment expliquez-vous cela ?

" Oui il y a des marocaines qui ont des qualités individuelles surtout sur les côtés. Je pense que nous aussi on n'a pas été efficace devant les buts. Les rares occasions qu'on a eu il fallait les concrétiser, il y a eu des erreurs de positionnement, de cadrage, bon ! Je pense que lors du match contre le Sénégal on va le corriger et puis essayer de faire mieux. "

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X