Congo-Kinshasa: Le bac reliant le Kwango et le Kongo-Central tombé en panne

Le bac reliant le territoire de PopoKabaka dans la province du Kwango et celui de Kinvula dans le Kongo-Central est tombé en panne depuis plus d'une semaine.

Le président du conseil d'administration de la fédération des organisations paysannes du diocèse de PopoKabaka (FODIPO), Symphorien Kwengo Manzanza, a indiqué ce lundi 4 juillet à Radio Okapi qu'il est difficile pour traverser actuellement la rivière Kwango qui sépare les deux territoires.

Ce bac, a-t-il indiqué, est d'une importance très capitale car il facilite l'évacuation des produits agricoles. Comme il ne fonctionne plus, c'est la population, plus principalement les paysans sont bloqués dans leurs activités :

"Cette situation perturbe la circulation de la population, également les véhicules ont des difficultés pour passer. Donc c'est une situation qui affecte principalement les paysans. Ils ont des difficultés pour évacuer les productions agricoles".

Il plaide auprès des autorités tant nationales que provinciales afin de s'impliquer pour que la situation soit décantée :

"NSous demandons aux autorités du niveau national et même provincial de pouvoir s'impliquer pour pouvoir de manière urgente, trouver une solution. Qu'elles envoient les mécaniciens pour pouvoir réparer ce bac. C'est juste sur la rivière Kwango. C'est un peu difficile, les gens sont bloqués, ils ne savent pas bouger. Ça fait plus d'une semaine jusque-là il n'y a pas une solution. Nous aimerions qu'il y ait de manière urgente une solution pour que le bac soit rapidement réparé".

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X