Congo-Kinshasa: Début ce mardi de l'Examen national de fin d'études primaires

L'Examen national de fin d'études primaires (ENAFEP) démarre mardi 5 juillet sur toute l'étendue de la République démocratique du Congo (RDC). Le coup d'envoi sera donné à partir de Kisangani, dans la province de la Tshopo par le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba.

En séjour à Kisangani depuis lundi 4 juillet, il a été reçu par le gouverneur de province par intérim.

Tony Mwaba a déclaré qu'outre l'ENAFEP, sa mission consistera également à faire un état des lieux du sous-secteur de l'EPST dans la grande Orientale, avec tous les cadres de son ministère dans cette partie du pays.

Objectif : évaluer la mise en œuvre de la gratuité de l'enseignement et essayer de suivre de près tous les problèmes de ce secteur afin de voir dans la mesure du possible comment y apporter des solutions adéquates.

Par ailleurs, le ministre de l'EPST a déclaré qu'il va procéder au lancement de la campagne " Pas d'école sans banc ".

" Le constat est connu, il existe encore chez-nous en RDC, les écoles où les élèves étudient à même le sol. Sous l'impulsion du Chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, la campagne a été lancée, elle doit être récupérée au niveau de la province et ne prendra fin que le jour où on sera assuré que nous avons rempli notre objectif ", a assuré le patron de l'EPST.

Tout est au point à Kindu

Au Maniema, tout est fin prêt pour le déroulement de cette épreuve. Selon l'Inspecteur principal provincial Maniema 1, Joseph Diangenda Samunkina, toutes les males contenant les items sont déjà arrivées dans les 108 centres de passation que cette province éducationnelle organise dans les 9 pools d'inspection.

Joseph Diangenda Samunkina demande ainsi à tous les intervenants de bien préparer psychologiquement les enfants finalistes pour qu'ils passent ces épreuves en toute quiétude.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X