Afrique Centrale: Rumba Mokili Mobimba - Trois jours de festivités à la Place de la gare

L'univers musical que propose la manifestation populaire organisée de concert par les Festivals Fire et Rumba parade s'étend sur plusieurs générations avec Zaïko Langa Langa, Koffi et le Quartier Latin, Barbara Kanam, Héritier Watanabe, Roga Roga, Djoson Philosophe, Ibrator, Gally Garvey, Innoss'B, Chimelle Folo, Air Liziba et DJ Amaroula pour célébrer diversement cette pratique artistique centenaire, fierté des deux Congo, du 8 au 10 juillet.

Férus et fervents défenseurs de la rumba sont au centre de l'organisation. Réunis autour de la conférence de presse tenue dans les nouveaux locaux du centre culturel belge, ce lundi 4 juillet, ils ont annoncé la couleur du festival du week-end. Voulue plus faste que les éditions précédentes tenues au même endroit Rumba Mokili mobimba s'inscrit dans le devoir de valorisation et pérennisation de la rumba comme patrimoine de l'humanité.

Comme souligné par le Pr Yoka, la rumba, " passion de vivre " est, témoin et témoignage du quotidien qu'il ponctue et rend plus agréable à vivre. Pour ce faire, quoi de plus naturel que de la rendre dans son ambiance naturelle. Car, la rumba ne se conçoit pas sans la mode, la gastronomie, qui l'accompagnent et participent à cet art de vivre qu'elle est. Cette atmosphère sera également traduite à travers les arts plastiques qui se joignent à la manifestation avec la participation des œuvres de l'exposition Rumb'art.

Le répertoire, lui, va s'étendre sur le palpitant parcours de la rumba des origines à nos jours. L'affiche déjà variée est constituée des légendaires icônes internationales, notamment Zaïko, Koffi et Barbara Kanam qui recevront leurs pairs de Brazzaville, Roga Roga et Djoson Philosophe accompagné de son Super Nkolo Mboka. La jeune génération dans laquelle se démarquent Héritier Watanabe, Ibrator Mpiana, Innoss'B, Gally Garvey auxquels s'ajoutent des interprètes de talent à l'instar de Chimelle Folo et du groupe Air Liziba, ainsi que DJ Amaroula.

De l'évocation des tubes et classiques intemporels, en passant par les nombreuses générations qui l'ont alimenté et nourri diversement au fil des ans, jusqu'à ses tubes nouveaux dans l'air du temps qui donnent une coloration nouvelle à cette rumba qui n'a de cesse de charmer, tout y sera. Il y en aura pour tous les goûts et tous les âges avec ces musiciens des jeunes générations qui ont le génie de remettre au goût du jour les chants d'autrefois. Puiser dans le riche vivier des pères de la rumba donne une nouvelle jeunesse à des titres qui finalement ne feront jamais leur temps mais resteront dans le temps pour contenter les mélomanes de tous les âges.

Rencontres scientifiques et ateliers

Outre les concerts, rencontres scientifiques et ateliers de renforcement de capacité sont organisés autour du festival. Brain Tshibanda a annoncé une formation en son et lumière des techniciens des provinces. " Nous avons pris l'habitude de former des techniciens locaux, de Kinshasa et des provinces afin qu'ils soient en mesure de porter de gros projets afin que l'on ne fasse pas toujours appels à des étrangers lorsque le besoin se présente ", a expliqué le directeur adjoint du Centre Wallonie-Bruxelles.

Une soirée de gala est prévue la veille du lancement de la manifestation, le 7 juillet. Prélude au Festival, elle entend rendre honneur aux précieux acteurs de la rumba qui mettent leur énergie à la façonner afin de préserver le rayonnement qu'on lui connaît dans le monde. A l'occasion, des prix seront remis à certains d'entre eux, a dit Didier M'pambia.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X